Les 7 péchés capitaux du web 2.0

Paresse, orgueil, gourmandise, luxure, avarice, colère et envie : les péchés capitaux version 2.0, actualisés façon protection de son profil en ligne !

Cyberréputation : les 7 péchés capitaux à ne pas commettre
Photo : iStockphoto

1- La paresse

Améliorer votre réputation numérique nécessite du temps, des efforts et de la persévérance. Car même une fois vos nouveaux profils mis en ligne, vous ne devez pas vous reposer sur vos lauriers : il faut les mettre à jour et surveiller ce qui s’écrit sur vous. Alors… au travail !

2- L’orgueil

Vous avez passé un merveilleux vendredi dans votre chalet des Laurentides grâce à un congé maladie gentiment accordé par votre patron ? N’allez surtout pas vous en vanter sur votre compte Facebook non sécurisé ou sur votre blogue. Une telle imprudence a coûté ses prestations de maladie à une employée d’IBM. Elle était en congé pour dépression, mais son assureur a découvert ses photos de soirée sur Facebook et a estimé qu’elle avait l’air trop heureuse pour être honnête.

3- La gourmandise

Être très présent sur les sites de réseautage pour créer des contacts professionnels, c’est bien. Mais attention à la boulimie ! Ne vous laissez pas bouffer par le cyberespace au point d’en oublier la vraie vie !

4- La luxure

Étaler vos photos de fins de semaine trop arrosées sur la Toile est catastrophique pour votre image numérique. Alcool et fiestas doivent rester dans la sphère privée. Soyez bien conscient que chaque information mise sur Internet y restera.

5- L’avarice

À l’inverse du péché de gourmandise, ne pas exister sur la Toile n’est plus vraiment une option aujourd’hui. Cela paraît même suspect à certains employeurs à la recherche d’informations sur vous. N’économisez pas vos efforts et votre temps.

6- La colère

Poussez vos coups de gueule contre votre entreprise dans votre salon, pas sur votre blogue ! Idem si vous défendez des positions intellectuelles peu partagées. Les blogues et les forums sont généralement très bien référencés. Il sera trop tard pour les regrets une fois que vos pensées seront lancées dans le cyberespace. Si vous voulez accrocher l’œil d’un employeur, efforcez-vous donc de garder un contenu politiquement neutre.

7- L’envie

Vous aimeriez connaître le même succès que votre collègue dont le blogue est très réputé dans votre milieu professionnel ? N’allez pas pour autant vous inventer dans vos profils professionnels des compétences que vous n’avez pas. Même si de tels arrangements avec la réalité vous paraissent une façon simple d’atteindre un idéal, cela sera certainement préjudiciable à long terme, lors d’un entretien d’embauche, par exemple. Sachez rester vous-même !

Les plus populaires