Les blogues des athlètes olympiques

Les athlètes canadiens se sont mis au blogue. L’actualité vous en présente quelques-uns.

Le blogue de l’équipe nationale de canoë-kayak de vitesse est un blogue bilingue, grâce à la présence du Trifluvien Gabriel Beauchesne-Sévigny.

Kyle Shewfelt est le premier champion canadien de gymnastique artistique. Il se remet à peine d’un accident où il s’est cassé les deux genoux. (En anglais)

Adam Van Koeverden, détenteur du record pour le 500 mètres en kayak. (En anglais)

Kirsten Sweetland, une jeune triathlète de 19 ans. (En anglais)

Reid Coolsaet, coureur de cross-country. (En anglais)

Simon Whitfield, champion olympique de triathlon. (En anglais)

L’équipe canadienne de volley-ball. (En anglais)

Blogue olympique, les règles du jeu

Pour la première fois, le Comité International Olympique (CIO) reconnaît aux athlètes le droit de tenir un blogue. Cette autorisation s’accompagne cependant de restrictions qui font se demander ce que les athlètes pourront bien y mettre…

Pour des questions de propriété intellectuelle, la diffusion de photo, de vidéo ou de son d’une manifestation olympique est interdite. Cela comprend les épreuves sportives, les cérémonies d’ouverture, de clôture et les remises de médailles, mais aussi tout ce qui a lieu dans les zones accessibles avec une accréditation ou un billet, comme les sites de compétition et d’entraînement ou le village olympique.

Heureusement, les blogueurs pourront publier des photos d’eux-mêmes prises dans ces situations… « dans la mesure où ces images ne montrent pas les épreuves sportives, les cérémonies d’ouverture, de clôture ou de remise de médailles. »

Le CIO veut encadrer les blogues pour qu’ils soient une forme d’expression individuelle et non une forme de journalisme. Elle rappelle que seules les personnes accréditées en tant que média peuvent faire du journalisme aux olympiques.

Par conséquent, le blogue d’une personne accréditée pour les Jeux « ne doit refléter qu’une expérience olympique personnelle. » On ne peut pas y présenter d’entrevue avec des personnes accrédités, donc d’autres athlètes, ni d’histoires les concernant.

Le contenu doit être en accord avec l’esprit olympique et les principes fondamentaux énoncés dans la Charte Olympique. Ils doivent également « respecter la dignité et être de bon goût. » Le nom de domaine ne doit pas contenir les termes « olympique », « Jeux Olympiques » ou des termes similaires.

Des règles concernant la publicité sur le blogue, la responsabilité quant aux idées exprimées et les contrats d’exclusivité sont également incluses dans le guide.

Ces règles s’appliquent durant la durée des Jeux, dès huit jours avant la cérémonie d’ouverture jusqu’à trois jours après la cérémonie de clôture des Jeux. En cas de violation des règles, le contrevenant s’expose à perdre son accréditation.

Rien n’empêche les délégations de chaque pays d’imposer des règles plus contraignantes encore.

Cliquez ici pour lire l’intégrale des directives du CIO.