Les cigales sont fauchées

Plus de la moitié des Québécois croient désormais que le devoir est plus important que le bonheur. Que s’est-il passé?

Les résultats reposent sur 1 002 entrevues téléphoniques, dont 601 au Québec et 401 dans le reste du Canada. Les entrevues ont été réalisées du 11 au 22 janvier 2007. La marge d¹erreur de l¹échantillon québécois est de plus ou moins 4%, celle de l¹échantillon hors Québec, de plus ou moins 5%.

Préférez-vous les gens qui font leur devoir ou qui recherchent le bonheur ?

Au Québec en 2007 en 1992
Le devoir 52 % 43 %
Le bonheur 40 % 48 %
Autres provinces
Le devoir 68 % 63 %
Le bonheur 22 % 25 %

Le mariage est une institution importante pour moi.

en 2007 en 1992
Au Québec 62 % 69 %
Autres provinces 81 % 92 %

Avoir une aventure extraconjugale de temps en temps n’est pas si grave.

en 2007 en 1992
Au Québec 16  % 19 %
Autres provinces 7  % 9  %
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie