Les selles de vélo pour femmes

Une selle, c’est comme une paire de chaussures : elle doit être confortable et épouser le mieux possible vos formes. Comme pour les chaussures, certaines sont conçues spécialement pour les femmes. Mesdames, voici quelques conseils pour bien choisir la vôtre.

Les selles de vélo pour femmes
Photo : iStockphoto

Avec les pédales et le guidon, la selle est l’un des trois principaux points d’appui sur un vélo : c’est elle qui supporte le bassin. Il est donc crucial qu’elle offre un confort optimal, particulièrement si vous comptez rouler sur de très longues distances.

Chez la majorité des femmes, l’écartement des ischions – les deux os sur lesquels repose le bassin lorsqu’on est en position assise – est plus important que chez les hommes. Voilà pourquoi on a conçu, pour les cyclistes de sexe féminin, des selles plus larges, qui permettent un meilleur appui du bassin. Leur particularité ? L’arrière est plus large et le nez, plus court. La perforation que l’on trouve parfois au centre du siège entraîne quant à elle une diminution de la pression pelvienne sur les tissus mous ; à défaut de perforation, il n’est d’ailleurs pas rare que cette partie de la selle soit rembourrée de gel pour mieux répartir la pression.

Si vous êtes une adepte du cyclotourisme, vous devrez certainement chercher votre siège idéal du côté des selles plus étroites et moins rembourrées, étant donné que vous roulez en position allongée. À l’inverse, plus vous adoptez une position redressée, plus le poids qui repose sur la selle est important, et plus celle-ci aura intérêt à être large et davantage rembourrée. Si vous êtes du genre à forcer sur les pédales, donc à adopter une position debout, choisissez un modèle plus étroit et à peine rembourré.

Cela dit, une même selle ne convient pas à toutes les femmes. Tout dépend de votre morphologie et de la largeur de votre bassin : peut-être même n’avez-vous pas besoin d’un modèle plus large ? En règle générale, cependant, il est moins gênant d’utiliser une selle large plutôt qu’une selle étroite, même pour les hommes. Demandez conseil en magasin : on saura vous guider.

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Dans quels cas faut-il envisager l’achat d’une nouvelle selle ?

     – Si vous avez la même depuis des années : il se peut tout simplement que celle-ci soit fatiguée, surtout si vous roulez plus de 5 000 km par année ;
     – Si vous ressentez de la douleur à chaque fois que vous vous installez sur votre selle ;
     – Si votre région pelvienne et/ou vos pieds s’engourdissent durant une randonnée ;
     – Si vous avez des saignements ;

Vous souffrez de douleurs semblables ? Rendez-vous dans une boutique spécialisée.

Première chose à faire vérifier : la hauteur de votre selle. Il se peut que vous soyez tout simplement mal positionnée quand vous pédalez. Or, tout compte pour se sentir confortable sur son vélo, de la hauteur du guidon à la distance entre celui-ci et votre siège, en passant par le choix des chaussures !

Pour faire les autres vérifications, le technicien installera votre vélo sur une plateforme de positionnement ou sur un rouleau d’entraînement.

Si la situation ne s’est pas améliorée une fois les ajustements effectués, demandez au vendeur de vous montrer les modèles de selles pour femmes, puis d’installer sur votre vélo celui que vous aurez choisi. Quelques nouveaux ajustements seront certainement nécessaires, mais vous devriez rapidement vous sentir plus confortable.

Mais avant de sortir le portefeuille, rappelez-vous qu’il est normal, si vous n’avez pas roulé durant une longue période, que vos fesses soient un peu sensibles à l’effort ! C’est particulièrement vrai si vous effectuez plusieurs randonnées rapprochées dans le temps.

TROIS MODÈLES EN MAGASIN >>

Trois modèles en magasin

Certains fabricants offrent des selles unisexes qui conviennent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Citons par exemple le modèle Toupe, de Specialized, dont sont souvent équipés les vélos de route. Il existe en trois largeurs : 130, 143 et 155 mm.

Depuis deux ans, les selles en cuir Brooks, une marque anglaise qui existe depuis 1866, connaissent un regain de popularité au Canada. Le cuir, épais, finit par épouser les formes du ou de la cycliste, ce qui contribue à régler bien des maux de tête… et de fesses ! Il s’agit néanmoins d’un modèle que vous devrez bichonner au même titre que votre divan : vous aurez, entre autres, à retendre le cuir avec une petite clé pour en augmente la rigidité et éviter à la selle de s’affaisser.

Mais mon siège de vélo préféré reste le Lady Gel Flow, de Selle Italia. Voilà une selle gagnante en ce qui a trait au confort et à la durabilité ; il en existe des modèles plus fins et plus aérodynamiques.

Dans un monde idéal, on devrait pouvoir tester une selle sur plusieurs randonnées avant de décider s’il s’agit du bon modèle pour nous. Certaines boutiques de plein air offrent ce privilège : informez-vous !

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie