Longue vie à L’actualité!

Le mot du nouveau propriétaire de L’actualité.

Photo: Jean Bernier
Photo: Jean Bernier

Chères lectrices et chers lecteurs,

C’est avec beaucoup de fierté et de grands espoirs que le 22 décembre dernier, Mishmash Média a annoncé l’acquisition du magazine L’actualité. Il s’agit pour nous d’une deuxième acquisition, après Voir, un magazine que nous avons complètement transformé et qui connaît depuis un regain d’intérêt marqué de la part des Québécois. C’est un ajout stratégique important à la poursuite du développement d’une entreprise de média et de divertissement solide et ambitieuse.

Comme le montre le fait que vous et des centaines de milliers d’autres personnes lisent ce magazine chaque mois, l’imprimé demeure un élément clé des médias écrits et les plateformes électroniques doivent servir de complément, et non de solution de remplacement à l’imprimé. Dans un contexte de concentration des médias et un monde où certains réseaux sociaux représentent la principale source d’information pour une part importante de la population, L’actualité demeure un des joyaux des médias canadiens et permet d’assurer une diversité de voix dans le paysage médiatique du Québec.

Mishmash reconnaît le rôle fondamental que joue L’actualité comme véhicule de réflexion, d’analyse et de critique des enjeux d’affaires publiques, et continuera de bâtir sur les solides fondations construites par l’équipe éditoriale et de rédaction du magazine au cours des dernières décennies.

Nous viserons à court terme une mise en commun de certaines fonctions des publications Voir et L’actualité. Elles sont toutes deux très complémentaires en matière d’audience et d’annonceurs. Par contre, les deux marques maintiendront de façon sine qua non une direction éditoriale et des équipes de rédaction autonomes, afin de nous assurer de proposer un contenu de grande qualité qui continuera à se pencher sur les grands enjeux auxquels nous devons faire face.

Notre équipe poursuivra les discussions déjà entamées ou sur le point de l’être avec d’autres entreprises du secteur des médias et du divertissement, et compte accueillir de nouveaux membres dès cette année.

Nous tenons à souligner le soutien exceptionnel de Rogers dans le cadre de cette transaction. Avant les intérêts financiers, Rogers Media a choisi un groupe qui avait à cœur la pérennité de la vitalité médiatique francophone.

Notez finalement que nous accueillerons à bras ouverts tous vos commentaires et suggestions afin de nous permettre de continuer à améliorer la publication que vous tenez entre vos mains. En mon nom et au nom de toute l’équipe de Mishmash, je vous souhaite une excellente année 2017.

Alexandre Taillefer, au nom de Mishmash Média, nouveau propriétaire de L’actualité

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

106 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Bravo ! Bon courage et continuez à nous offrir du journalisme de qualité. Le Québec en a bien besoin.

C’est une excellente nouvelle! Je lis l’Actualité depuis ses débuts et j’airais trouvé extrêmement dommage que ce joyau de l’édition disparaisse.

Très fier de et impressionné par ce Monsieur Taillefer…peut-être pourrait-il aider Bryan Miles pour rétablir durablement Le Devoir aussi après?

Ce magazine reste dans le giron du parti libéral. J’espère que les rédacteurs auront toute la liberté requise afin de donner des opinions indépendantes.

Rétablir durablement Le Devoir? Le Devoir est-il en état de rétablissement? Comme lecteur de ce prestigieux journal depuis plus de 50 ans, je n’étais pas au courant…

Félicitations pour cette belle acquisition. Si ce n’avait été votre groupe qui s’en était porté acquéreur…. Je me serais bien volontiers porté acheteur de cette excellente publication 🙂

Tout comme vous, j’observe la complémentarité de L’actualité avec Voir que je parcours depuis longtemps et plus encore dans sa nouvelle version.

Au chapitre des suggestions, j’aimerais vous dire que j’ai vraiment regretté que le changement de propriété de Voir ait engendré la disparition des archives de ce journal. J’espère que vous trouverez un moyen de préserver cette source initiale d’information, y compris les commentaires des internautes, puisque je conçois qu’il devrait y avoir tôt ou tard un changement de serveur depuis le site de Rogers communications au vôtre.

Appréciant également le contenu économique, je regrette comme d’autres lecteurs que cette rubrique ait été en partie abandonnée depuis le départ de Pierre Duhamel, difficilement remplaçable…. J’en conviens.

J’aimerais bien également qu’on donne un peu plus d’amplitude aux arts en général, au design, l’architecture, aussi la photographie, l’illustration, l’iconographie tout particulièrement.

Bonne chance dans cette nouvelle aventure.

Félicitations pour cette acquisition ! Quelles excellentes nouvelles!
Je suis une abonnée de longue date.
La mission de votre magazine est essentielle.
J’habite hors-Québec (Colombie-Britannique)
et votre magazine contribue à maintenir et développer le français dans ma communauté,
tout en s’intéressant à des enjeux importants avec une réflexion critique sur ceux-ci.
Je le recommande souvent à mes étudiants de français (des adultes avides de mieux connaître la francophonie).
Le marché francophone hors-Québec serait possiblement un marché à développer.
Des reportages sur les francophones et francophiles hors-Québec? Une suggestion…
Bravo et merci à tous vos employé(e)s et pigistes, qui contribuent au succès de l’Actualité.
Joyeuses Fêtes à tous !

Je suis tout à fait d’accord avec vous, nous en avons beaucoup parlé dans les dernières semaines. Nous devons démontrer un plus important leadership dans le développement de nos relations et échanges avec les francophones hors-Québec, incluant bien entendu du contenu à votre sujet. Merci de votre commentaire.

Je suis une Snowbird et la première chose que je fais en revenant au Québec, c’est de classer par mois les revues. Elles me manquent tant l’hiver.

Bravo pour l’acquisition de l’Actualité par Alexandre Taillefert. J’avais peur que ce magazine disparaisse. Je lis l’Actualité depuis de nombreuses années et j’apprécie particulièrement la variété des articles qui couvrent les évènements au Québec et au Canada. Je souhaite que ça reste tel quel avec toutefois plus d’articles relatifs à l’actualité internationale. Je ne voudrais surtout pas que le magazine se transforme en vitrine «platte» de la culture, des arts, de l’architecture ou de la photographie. Il y a déjà quelques sections pour ces sujets dans le magazine et c’est suffisant. Je vois plutôt ce magazine comme un pendant de Paris Match, auquel d’ailleurs, je pourrais facilement m’abonner avec la version numérique. La plateforme numérique est indispensable et c’est l’avenir. Les améliorations devraient porter sur cette plateforme pour la rendre encore plus interactive.

Bravo, ça ne pouvait pas tomber dans de meilleurs mains. Je continuerai mon abonnement encore longtemps!

J’hésitais pour renouveler mon abonnement déchu. Et bien……je renouvelle.

Bravo.

C’est exactement ma situation. J’ai laissez traîner mon renouvellement car j’avais de craintes concernant le changement de propriétaires, mais ce n’est plus le cas. Je suis heureux du dénouement de cette affaire. Je renouvelle donc mon abonnement qui date de 1977.

Très heureux d’apprendre que vous vous êtes porté acquéreur de L’Actualité. Le magazine est entre bonnes mains.

Bonjour, félicitations pour cette acquisition et bravo pour votre intérêt à maintenir bien vivante ce périodique qui représente beaucoup en matière de transfert de connaissances, élément trop souvent oublié à notre époque. L’importance du moment présent et la rapidité avec laquelle le changement s’opère dans notre société ne doit d’aucune façon nous faire oublier le point de départ, l’évolution, les succès tout comme les erreurs du passé. Pour ma part je suis abonné depuis des lunes à cette revue et à chaque année j’en conserve 1 ou 2 exemplaires papiers. Imaginez quelle source d’informations accessible et hautement visuelle j’ai entre les mains pour partager avec mes enfants et petits enfants lorsque nous traitons de sujets forts actuels mais où un regard sur le vécu de notre monde devient important. Étant moi-même un nouvel entrepreneur en gestion des ressources humaines et ne relations de travail il m’apparaît que l’Actualité pourrait intégrer à son contenu un volet qui traite de la vie en entreprise alors que d’autres médiums écrits l’on graduellement délaissé. Au-delà d’encourager à l’entrepreneurship cela pourrait aussi susciter une réflexion sur nos milieux de travail afin d’y favoriser la quête de sens là comme ailleurs. Ainsi l’Actualité pourra contribuer la recherche de performance organisationnelle par le biais d’une vision globale des évènements, des tendances et des personnes. Merci encore et bravo monsieur Taillefer pour cette belle décision.

Bravo M. Taillefer! Ceci est une excellente nouvelle. Continuez à nous offrir des articles de qualité. J’appuie la suggestion de Mme Gervais au sujet du marché francophone hors-Québec. Une fidèle lectrice Franco-Ontarienne.

Quel soulagement et quel plaisir de constater que des gens d’ici ont a coeur de maintenir des outils d’information et de réflexion disponibles au grand public. Merci à vous qui croyez à une information de qualité.

Très heureux de cette nouvelle! Abonné dès ses débuts à l’Actualité, je suis toujours convaincu de sa pertinence, de sa qualité et de son rôle unique auprès des Québecois, ne serait-ce qu’à titre d’élément essentiel pour contribuer à l’effort de lecture des jeunes et moins jeunes. Je souhaite vivement que vous puissiez maintenir les standards de qualité journalistique et la qualité de la langue véhiculée par ce magasine irremplaçable à mon avis.

Quelle excellente nouvelle. Bravo Alexandre Taillefer, vous nous donnez un très beau cadeau de Noël

Bravo! Longue vie à ce magazine que notre famille lit depuis des dizaines d’années, tant électronique que papier.
YAHOO!

Bravo Mr. Taillefer! Quelle belle et bonne nouvelle! Je lis l’Actualité depuis ses débuts et les textes y sont toujours hyper intéressants. Petite suggestion: essayer le plus possible d’utiliser des illustrations/illustrateurs et photos/photographe d’ici… je ‘prêche pour ma paroisse’ en tant qu’illustratrice mais ça m’attriste toujours de voir des images « stock » dans les magazines, quand une image originale pourrait être créée pour un article/sujet. Longue vie à l’actualité!!

Une chose à améliorer l’abonnement au numérique seulement si on le désire. Il y plusieurs années que j’utilise la version numérique seulement mais je reçoit toujours la version papier aussi.

Merci

Félicitations et Merci M Taillefer de poursuivre ce média essentiel pour notre société. Abonnée depuis ses débuts, nous sommes 3 générations à vous lire. Longue vie à toute l’équipe de l’Actualite!

Bravo. Publication très enrichissante.
À améliorer : La plate forme numérique pour améliorer la lecture et convivialité sur tablettes (Style La Presse) et que nous puissions lire de façon Horizontale ou verticale.

Merci

Bravo ! Je suis un abonné depuis le premier numéro de L’Actualité. Il était absolument inimaginable que le plus grand magazine publié au Québec puisse fermer ses portes dans une indifférence quasi générale. M. Taillefer démontre à nouveau une conscience sociale hors du commun dans le monde de l’entreprenariat !

Bravo M.Alexandre.
Pour moi vous êtes un grand Québécois. Oui, un homme d’affaires avant tout, mais vous avez à cœur les entreprises d’ici.
Je suis un abonné depuis 1972, soit du temps de la revue Actualité qui est devenue la présente revue L’Actualité et je craignais sa disparition . Je pense que vous saurez garder et améliorer le contenu qui au fil du temps s’est résorbé progressivement. Dans les bonnes années, la revue comportait plus de 100 pages et maintenant elle en comporte une soixantaine…c’est le principe hypocrite adopté par les grandes entreprises qui est de rentabiliser par la réduction des formats sans en diminuer le prix….
Oui une entreprise doit être rentable pour bien fonctionner, mais elle ne peut tout prendre sans donner en retour.
Je souhaite donc que sous votre gouverne, L’Actualité puisse survivre et continue de nous donner d’excellents articles comme par le passé sans pour autant vous empêcher de l’améliorer.

Merci Monsieur Taillefer de nous permettre de continuer les informations pertinentes et analysées que nous offre l’ACtualité. Merci de prendre à cœur ainsi les intérêts des québécois dans différents domaines.

Heureuse que l’Actualité continue d’exister, cette excellente nouvelle débute très bien ma journée. Tout le Québec a grandement besoin de cette revue de qualité. » Longue vie à l’Actualité « . Merci M. Taillefer.

Merci de votre soutien pour cette importante publication pour les francophones hors-Québec. N’oubliez pas de nous considérer dans vos publications!

Merci beaucoup,
Je pourrais encore feuilleter mon magazine préféré. Je pourrais le laisser trainer (format papier) partout ou bon me semble pour que tous les membres de la famille est accès à de l’information de qualité. Il me fait plaisirs de renouveler mon abonnement, bonne continuité et BRAVO

Je considère comme un cadeau de Noël l’arrivée d’Alexandre Taillefer et Mishmash Média à l’Actualité. Le Québec s’enrîchit avec des personnalités comme la sienne et le dynamisme qu’on lui connaît. Bravo ! Et bonne aventure ! Je resterai une fidèle lectrice. Bonne année à tout le monde.

Bravo et félicitations au nouvel acquéreur! Je suis ravi de savoir que l’Actualité va survivre avec son équipe compétente et dynamique .
Alexandre Taillefer nous fait un beau cadeau pour le nouvel an et les années à venir.
Merci.

Je suis soulagée: L’Actualité va continuer à faire partie de ma vie!!! Cette revue m’informe, me console et m’enthousiasme depuis ses débuts. J’en ai besoin comme l’air que je respire. Bravo M. Taillefer et soyez assuré de mon soutien (et de mon admiration itou!).

Bravo M. Taillefer, première bonne nouvelle cette semaine!
On a confiance en vous pour lui refaire une beauté !
En passant, vos lunettes vous vont super bien.

Excellence nouvelle….je lie l’actualite depuis Fort lomjtemps et je craignais sa disparition.Un magazine essentiel dans notre univers francophone..Bonne chance et un gros Merci a toute l’equipe qui en a maintenu la qualite toutes Ces annees.

Enfin! C’est rassurant de conserver une si bonne revue. Longue vie à toute l’équipe et c’est sûrement reparti pour le mieux.

Bonne nouvelle et longue vie àl’Actualité. Très heureux que des intérêts québecois maintiennent en vie ce fleuron francophone de nos publications et poursuivent sa mission dans son intégralité.

Quel beau cadeau de Noël vous nous faites! Je lis L’Actualité depuis ses débuts. Je m’empresse de renouveler mon abonnement. Longue vie !

Bravo! Pour la survie de L’Actualité, et parce que vous en serez désormais, ce qui me donne confiance quant à la qualité du contenu. Les dossiers ont toujours été intéressants, j’aime apprendre, pouvoir comprendre plutôt que de juste survoler.
Merci et bonne chance

F.C.Boivin

Quelle bonne nouvelle! L’Actualité fait partie de ma vie depuis si longtemps! J’aime ce magazine, son éditorial, ses journalistes et ses articles variés. Bonne Année M. Taillefer ainsi qu’à la super équipe L’Actualité.

À l’heure où l’on tente de résumer souvent l’information aux médias électroniques, il devient important de confirmer avec enthousiasme la primauté de l’imprimé comme véhicule de choix pour la critique et la réflexion. On ne remplace pas une bonne crème du pays par du petit lait insipide. Bravo et merci de nous donner espoir dans cette démarche essentielle de la pensée en quête de vérité.

Francophone en Colombie-Britannique et fidèle abonnée de l’Actualité, c’est avec joie que j’ai appris cette nouvelle. Merci!

Comme de nombreux lecteurs et lectrices de L’Actualité, j’ai craint la disparition de ce magazine qui je crois, n’a pas d’équivalent par sa forme et son contenu dans le Québec français.

Évidemment, votre transaction est avant tout commerciale mais je salue votre audace quant à votre volonté de rentabiliser cet investissement tout en faisant profiiter à votre lectorat un contenu de magazine de qualité, enrichissant et qui alimente notre compréhension de notre environnement global.

La pérennité de l’Actualité n’est pas assurée pour autant mais je crois qu’elle est entre bonnes mains pour encore plusieurs années. Il vous reste à convaincre nos jeunes Y et les générations qui suivront… !!!

Avec toute la désinformation qui règne notamment à cause des médias sociaux (doit-on rappeler les élections Américaines…), des sources fiables d’information comme l’Actualité (entre autres) demeurent des médiums phare pour garder une certaine lucidité et un esprit critique.
Il est cependant impossible de garantir le travail rigoureux de professionels sur le terrain (en régions, notamment) si personne ne paie sa contribution.
Je salue leur travail et leur souhaite de persévérer à travers la tempête. Cet réorganisation sera probablement un nouveau départ.
Ma résolution pour 2017: m’abonner! (Électroniquement).

Je me réjouis de cette super nouvelle. Quel beau cadeau pour moi et les fidèles de L’Actualité ! Je suis aussi très fière que vous, Alexandre Taillefer, en preniez soin en tant que nouveau propriétaire. Vous avez toute ma confiance. Vous savez, mon père était imprimeur, et c’est ce gagne-pain qui lui a permis d’éduquer sa belle grande famille de 13 enfants… Alors, l’odeur du papier et de l’encre, on connaît ! Longue, longue vie à L’Actualité et à son nouvel acquéreur ! Joyeuses Fêtes à toute l’équipe !

Monsieur Taillefer vous avez le courage et l’audace de faire des investissements risqués. Bravo et on continue avec L’Actualité. Vous êtes un exemple à suivre.

Bravo et votre projet de mieux coordonner l’action de survivance de la francophonie canadienne m’impressionne. Mishmash le terme venu du terroir anglo-américain me surprend mais pas très loin du smash positif en devenir ?
Bonne chance de la part d’un vieux croulant franco ontarien de naissance.

Bravo Monsieur Tailefer, cela me réjouit de savoir que L’Actualité est entre vos mains. Avec votre dynamisme et votre détermination on peut s’attendre à une bonne continuation de la part de cette revue.Merci

Abonnée et lectrice depuis « toujours », cette nouvelle est un merveilleux cadeau de Noël, Merci!

Je voudrais plus de grands reportages, des articles fouillés, sur place. Et aussi moins de potins des vedettes et plus d’analyses internationales. Merci

Cher M. Taillefer,
Un immense merci!!! Je vous suis éternellement reconnaissante de faire en sorte que ce fleuron des médias écrits québécois reste entre les mains de Québécois! Longue vie et prospérité à Mishmash Média!

J’ai besoin des analyses de L’actualité à l’ère de la post-vérité. Je vous félicite et je vous remercie. Longue vie à L’actualité!

Monsieur Taillefer,
Vous nous faites un superbe cadeau de Noël et je vous en remercie. Abonnée à L’Actualité depuis ses débuts, j’avais peine à imaginer ne plus avoir le plaisir et le bonheur de lire les sujets abordés avec profondeur et qualité que nous offre L’Actualité. Douze parutions permettront une continuité très appréciée.
Joanne Sarrasin

Bravo Monsieur Taillefer. Avec votre audace et vos talents de bâtisseur j’ai le goût de me réabonner à l’édition papier.

Que vous ayez accepter de poursuivre la mission de l’Actualité vous honore. Merci M. Taillefer, nous vous en sommes reconnaissant.

Mais l’ange leur dit: « … je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple (québécois) le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui vous est né un sauveur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez encore un (exemplaire de L’Actualité) emmailloté et couché dans (votre casier postal). Et soudain il se joignit à l’ange une multitude, louant Alexandre Taillefer et disant : Alléluia, Alex a sauvé notre magazine préféré !!!

Longue vie à l’Actualité papier, Express et autres formats à venir. Conservez votre équipe, c’est de l’or en barre. Merci M. Taillefer

Je vous souhaite la plus glorieuse des réussites. J’adore l’actualité et vous avez des supers bons journalistes et blogueurs

Je suis très heureux que vous assuriez la pérennité de la seule revue francophone portant sur l’actualité. J ‘adore lire ses divers dossiers et ses multiples chroniques « sur papier » ! Bravo pour votre engagement !

Étant un lecteur de L’Actualité depuis des lustres, je me réjouis de l’acquisition de cette revue par M. Taillefer , un homme d’affaires qui inspire confiance et responsabilité

Je suis un abonné de longue date, il aurait été vraiment dommage de voir disparaître l’Actualité, heureusement, un entrepreneur québécois a relevé le défi. Bravo Alexandre Taillefer, bon succès dans tous vos entreprises. Longue vie à L’Actualité.

Bravo M. Alexandre, pour cette acquisition et votre intérêt pour les affaires que vous soutenez au Québec.
Je suis abonné depuis longtemps et parcours l’Actualité avec intérêt. Je continuerai de la faire grâce à vous.

Ouf ! Il était minuit moins une ! Merci Alexandre Taillefer pour ce magnifique cadeau de Noël. Cela aurait été trop dommage de perdre ce magazine si important dans notre quotidien de par la qualité de son équipe de rédaction, de ses choix de contenus et de leur présentation. Longue vie au nouvel L’actualité !

J’étais dévastée de voir s’éteindre l’Actualité, dont je suis une fervente lectrice depuis ses débuts. Un magazine selon moi fondamental dans l’environnement médiatique du Québec. Alors, c’est vous dire le plaisir et l’immense OUF de satisfaction que j’ai eu en lisant cette nouvelle de l’acquisition de l’Actualité par Mishmash Media. Heureusement que vous êtes là, M.Taillefer. On a drôlement besoin de gens comme vous. Un immense merci en mon nom et au nom d’une multitude de personnes, j’en suis certaine. Peut-on vous cloner??

Félicitations Alexandre, je crois que tu devrais avoir une équipe de ventes spécifique pour ce produit , pas une plateforme de négociation, mais des gens dont La seule façon de gagner un salaire est de vendre de la pub dans ce magazine . Bon succès

Bravo à Alexandre Taillefer! J’adore la revue que je lis dans mon lit d’un couvert à l’autre. Je suis très heureuse qu’un super québeçois comme lui continue à nous donner une information/formation de qualité avec cette revue des plus pertinente. Je ne vous direz jamais assez MERCI!

Bravo à Alexandre Taillefer pour cette acquisation et pour toutes ses implications dans l’économie Québecoise!

Roger a vendu l’Actualité parce qu’elle n’était pas rentable. J’aimerais avoir entre les mains un magazine similaire au modèle d’affaires de « The Economist ». C’est-à-dire : sortie hebdomadaire en papier ( le vendredi après-midi ou le samedi matin). Le site internet avec la version électronique complète, avec certains articles choisis de libre lecture. Les nouvelles de la semaine seulement, avec les commentaires, les enjeux, les conséquences. La publicité, que viendra tranquillement sera mise en arrière. Aucune identification des auteurs de l’article. Donc, les pigistes seront à disposition. Une sortie mensuelle n’est pas viable économiquement dans une société avec la disponibilité de la nouvelle instantanée… un mois est une éternité.

Bravo! J’apprécie les liens de complémentarité entre L’Actualité et Voir ainsi qu’entre l’imprimé et le numérique. C’est bon de sentir un tel maillage, car il est un signe que quelque part en amont existe une vision qui n’a pas le goût de rendre l’âme, qui poursuit sa croissante et qui a conscience de tous ces connais pas à connaître.

Bravo et merci de votre acquisition. je demeurerai sûrement une abonnée et lectrice fidèle. L’Actualité est entre bonnes mains.

Félicitation pour cette belle transaction. Je suis fier de voir qu’un québécois ait acquis cette belle revue et je vais me réabonner de nouveau et sans hésitation pour vous encourager. Bravo encore une fois et longue vie a votre entreprise.
Denis Fournier

À mon humble avis, le monsieur Taillefer a de l’argent à jetter par les fenêtre. L’Actualité est Reader’s Digest de l’information.
À toutes les fois que je viens voir ce qu’on y présente je suis assez déçu de la qualité des articles. C’est pour ça que je ne comprend pas cet investisseur.

L’Actualité ne disparaîtra pas… c’est une grande joie, le cadeau d’un journalisme dynamique et de grande qualité !
MERCI Alexandre Taillefer de votre présence inspirée et agissante dans notre société ! Plus que jamais nous avons besoin de vision, de brassage d’idées. de leadership !
Bonne chance à la grande équipe.

Abonné de longue date, je suis heureux de pouvoir continuer à lire l’Actualité.
Il nous en faudrait beaucoup des Alexandre Taillefer au Québec.

C’est un très beau cadeau de Noël… Je lis l’Actualité depuis quelques années et les articles sont d’une qualité indéniable. Je suis très contente que cela reste dans les mains d’un homme qui a à cœur le Québec d’aujourd’hui.
Merci et bonne continuation.

Je suis heureux d’apprendre, M. Taillefer, que vous rachetez L’Actualité. Des gens comme vous, il devrait y en avoir plus. Vous êtes de ceux qui insuffle un vent de fraîcheur et de fierté au Québec. Bravo et longue vie à L’Actualité.

Merci monsieur Taillefer! Je suis abonnée à l’Actualité depuis le début et j’aurais été déçue de perdre cet outil d’information si précieux! Si vous pouvez le conserver dans son format papier un moment encore, ce serait bien. Longue vie à l’Actualité et Bon Succès à vous!

Félicitations M. Taillefer cette acquisition. J’admire vos qualités d’homme d’affaires. Vous êtes une personne inspirante pour les Québécois. Bon succès.

C’est une bonne nouvelle et je vais certainement renouveler mon abonnement. Toutefois, je vous demande de tenir compte du fait que le lectorat de l’Actualité est présent dans tout le Canada (je suis franco-ontarienne d’origine acadienne) et dans le monde. J’apprécie plus que tout l’analyse que fait l’Actualité des grands enjeux nationaux et internationaux. Si la lentille de l’Actualité 2.0 ne se limite qu’au Québec, vous allez perdre des joueurs…et nuire à l’accomplissement de votre vision. Cela dit, longue vie à l’Actualité!

12 avril 2017. Bonjour, monsieur Charles Grandmont de L’ACTUALITÉ. Je réponds à votre demande « Dites-moi ce que vous aimeriez trouver dans votre magazine idéal ! » D’abord, j’aimerais que L’ACTUALITÉ soit mensuelle (12 numéros par an). Ensuite, j’aimerais que vous ajoutiez à chaque numéro deux textes critiques et de réflexion à caractère sociologique et philosophique du calibre de ceux de Simon Jodoin dans VOIR et de Normand Baillargeon, prof, universitaire, philosophe, et qui fassent deux pages chacun. Vous pourriez, par exemple, remplacer par un tel article les articulets des pages 10 et 11 du numéro du 1er avril 17. L’autre article de deux pages que j’aimerais pouvoir lire dans L’ACTUALITÉ (ce qui signifie que vous devrez « ajouter » deux pages à chaque numéro du magazine) pourrait être écrit par quelqu’un comme Jacques Godbout, où par Jacques Godbout lui-même, lequel fait partie de ces gens dont les réflexions ont de la profondeur ; sa qualité de « penseur » pourrait être mise à profit pour offrir aux lecteurs un tel article de deux pages (quitte à remplacer monsieur Godbout par un autre chroniqueur dans la section LIVRES). Ce pourrait être également quelqu’un de la trempe de Laurent Laplante, journaliste qui sait parler franchement et qui ne parle pas pour ne rien dire. J’aimerais encore que L’ACTUALITÉ soigne encore davantage la qualité du français de tous ses textes. La qualité actuelle en est passablement bonne, mais j’y décèle toujours quelques anglicismes, hélas, et des impropriétés. Par ailleurs, lorsqu’il est question de divers pays ou de régions de divers pays, il serait important, à mon avis, de toujours ajouter une carte pour qu’on puisse en voir les frontières (point n’est besoin qu’elle soit grande : il ne faut pas qu’elle enlève trop de place au texte). En ce qui a trait au format du magazine, le format actuel me convient très bien : je le trouve de la bonne dimension, j’aime le léger glaçage des pages, j’aime le fait que sa reliure me permette de tenir le magazine avec les pages tournées (je veux dire que la souplesse de la reliure me permet de le lire sans avoir à le garder ouvert – ce qu’on ne peut pas faire, par exemple, avec la revue LIBERTÉ à la reliure rigide qui nous empêche – c’est frustrant – de le tenir en gardant tournées les pages, si vous voyez ce que je veux dire). Par ailleurs, à propos du numéro du 1er avril 2017 : 1) Il aurait fallu écrire, dans l’encadré de votre éditorial, p. 4 : L’Actualité fera peau neuve (et non : L’actualité) ; 2) Quant à Carole Beaulieu, en page 5, elle a raté une belle occasion de faire la promotion d’un terme français en utilisant le mot anglais « star-ups » (« le monde des start-ups et de l’entreprenariat ») plutôt que le terme français « entreprises en démarrage » ou « jeune pousse ». Au plaisir de lire vos prochains numéros – format papier ! Noël Laflamme, Montréal

Noël Laflamme

P.-S.- à mon 1er essai, mon message ne s’est pas rendu.