Longue vie aux hommes!

Depuis plus de 100 ans, les femmes canadiennes connaissent une espérance de vie supérieure à celle des hommes. Mais cela risque de changer.

Istock photo
Istock photo

Selon une étude du Bureau du surintendant des institutions financières du Canada, les hommes commenceraient à les rattraper. Au cours des 65 prochaines années, ils augmenteront leur espérance de vie de sept ans, alors que les femmes ne l’augmenteront que de cinq. D’ici 2075, l’écart entre l’espérance de vie des deux sexes se réduira à trois ans.

«Nous observons une augmentation de la longévité depuis un siècle et demi, dit le démographe Bernard Desjardins, de l’Université de Montréal. Jusqu’aux années 1980, celle des femmes progressait plus vite que celle des hommes. L’amélioration de l’espérance de vie à la naissance des femmes a toutefois ralenti dans les années 1980, car elles ont adopté un style de vie similaire à celui des hommes, alors qu’eux ont opté pour un mode de vie plus sain.»

L’étude fait également le lien entre les prestations du régime de pension du Canada et la longévité. Plus ces prestations sont élevées, plus l’espérance de vie est longue. Un prestataire âgé de 60 ans qui reçoit une prestation maximale vivra trois ans de plus que celui qui reçoit une somme inférieure. Pour ce qui est des femmes, l’écart s’établit à deux ans.

Est-ce que les hommes rattraperont un jour les femmes ? Cela reste à voir. Au cours du dernier siècle, l’amélioration du niveau et de la qualité de vie des 65 ans et plus a accru l’espérance de vie de pas moins de 30 ans. Si la longévité progresse au rythme observé durant les 15 années écoulées, les hommes pourraient atteindre une espérance de vie de 100 ans dans 140 ans, et les femmes dans 121 ans.

Les plus populaires