Manger pour ramer

Cet été, Mylène Paquette mangera comme jamais : 6 000 calories par jour ! C’est trois fois la dose recommandée par le Guide alimentaire canadien.

Photo : Alexandre Chabot / Illustrations : Marie Mainguy
Photo : Alexandre Chabot / Illustrations : Marie Mainguy

Cette quantité gargantuesque de nourriture permettra à l’aventurière de 34 ans de réaliser son rêve de traverser l’Atlantique Nord… à la rame ! Elle lève l’ancre le 15 juin prochain.

Au moins 175 kilos de nourriture, en majeure partie déshydratée, s’entasseront dans les compartiments étanches de son embarcation de 7,31 m. La rameuse réhydratera ses aliments avec de l’eau de mer, rendue douce grâce à un dessalinisateur. Elle devra aussi faire chauffer cette eau, tempête ou pas. « Mon brûleur ne se renverse pas, il suit le mouvement de la houle », dit-elle. Même sous les déferlantes, vagues particulièrement puissantes et incurvées, elle pourra se restaurer.

Mylène Paquette sera la première Nord-Américaine à franchir en solitaire les 5 000 km qui séparent Halifax de Lorient, en France, sans moteur et sans voile. Une aventure en mer qui doit durer 100 jours.

Les plus populaires