Où sont les pompières?

Grimper à une échelle aérienne, défoncer une porte à coups de hache, manier des pinces de désincarcération… Ces tâches physiquement exigeantes faisant partie du quotidien des pompiers n’attirent guère les femmes, qui comptent pour seulement 4 % des effectifs au Canada.

Photo : Étienne Ranger/Le Droit

En plus, la vie de caserne n’est pas de tout repos : plus du tiers des pompières interrogées lors d’une étude de l’Université Cornell (État de New York) se sont dites victimes de violence verbale.

Aux États-Unis, en Colombie-Britannique et à Terre-Neuve, on tente depuis quelques années d’attirer plus de femmes en initiant les adolescentes au b.a.-ba du métier dans le cadre de camps d’été. À Ottawa, un troisième camp Femmes pompières en formation se tient en août. Mais rien de tel n’est encore prévu au Québec.

 

Les plus populaires