Pékin, P.Q.

En Estrie, 16 motels sur 27 appartiennent désormais à des immigrants chinois. Cette filière chinoise pourrait aider la région à tirer parti d’une future manne touristique.

Pékin, P.Q.
Photo : iStock

Selon l’Orga­nisation mondiale du tourisme, les Chinois ont effectué 66 millions de voyages internationaux en 2011. Et le cabinet Deloitte estime que, d’ici 10 ans, ils seront les deuxièmes en nombre (après les Américains) à visiter le Canada.

Par contre, la faible connaissance du français de ces hôteliers pré­occupe l’industrie touristique des Cantons-de-l’Est, dont la clientèle est composée majoritairement de Québécois francophones. L’association touristique régionale souhaite rencontrer ces entrepreneurs privés pour les inviter à s’engager dans le développement de l’industrie, sans toutefois pouvoir les forcer à apprendre le français.

Les acquisitions hôtelières par des Chinois se multiplient aussi dans d’autres régions, comme la Montérégie et les Laurentides.