Pourquoi ne faut-il pas regarder ses courriels en vacances?

Cessez d’être victime de vos courriels et prenez du bon temps. Rester connecté ne vous fera aucun bien, et ça n’aidera pas non plus votre équipe.

Photo: iStock
Photo: iStock

Vos vacances commencent dans cinq minutes; la liste des tâches est complétée, les réponses automatiques d’absence du bureau sont activées et les clients importants sont confiés à un collègue jusqu’à votre retour. Alors que vous faites une dernière vérification avec celui-ci, vous prononcez cette phrase idiote: «Je regarderai mes courriels durant mon absence.»

Rassurez-vous, nous sommes nombreux à avoir déjà fait cette erreur. En fait, selon une étude menée en 2015 par la société de services de ressources humaines  Randstad, 40 % des Canadiens parcourent leurs courriels lorsqu’ils sont en vacances. Et ce n’est pas dû au travail qui s’incruste dans la vie personnelle des gens, parce que 60 % des répondants ont affirmé que leurs employeurs ne s’attendaient aucunement à ce qu’ils restent disponibles. En fait, c’est plutôt l’inverse qui se produit; des entreprises comme LinkedIn et Netflix commencent même à créer des précédents en accordant des vacances illimitées à leur personnel. Les patrons reconnaissent de plus en plus qu’un employé bien reposé est un employé efficace. Pourtant, nous continuons de vouloir jeter un coup d’œil à notre téléphone intelligent alors que nous devrions plutôt admirer le lac.

Aucune excuse ne résiste à l’examen.

«Je trouve que c’est plus stressant de ne pas savoir ce qu’il se passe au travail», entend-on souvent. Or, selon des chercheurs de l’Université de Californie, le simple fait de regarder ses courriels accélère le rythme cardiaque et fait monter le niveau de stress. Retirez à vos employés l’accès à leur boîte de réception pendant cinq jours et ils deviendront manifestement plus calmes.

«Je vais être complètement débordé à mon retour.» Cela pourrait être vrai pour les premiers jours, mais se reposer maintenant peut signifier une meilleure performance pendant les semaines qui suivent. Les employés de New Century Global, une compagnie d’assurances établie à New York, étaient 13 % plus précis dans leurs tâches lorsqu’on leur rappelait de faire des pauses.

«Ah non! Je cherche à obtenir une promotion.» Envoyer des messages confus et sans contenu utile n’améliorera pas vos chances — mais vous accorder un véritable repos le pourrait. Plus des trois quarts des chefs des ressources humaines croient que prendre des vacances mène à une meilleure performance au travail et à une plus grande satisfaction. En plus, se donner du recul par rapport à l’emploi peut offrir une nouvelle perspective. Comme l’a écrit John Donahoe, président de PayPal: «Sans le flux constant de problèmes à gérer, je trouve que mon esprit se détend et que mon instinct s’affûte.» Pour sa part, le fondateur de Virgin, Richard Branson, recommande d’utiliser un simple calepin — et non pas un cellulaire — pour prendre en note les idées brillantes.

«Je ne veux pas laisser mes collègues gérer eux-mêmes mes problèmes.» Parmi toutes les raisons invoquées pour rester connecté au travail, c’est probablement la plus troublante. Elle suggère que le fait de lire ses courriels en vacances est un engagement envers le travail d’équipe. Toutefois, si votre équipe n’est pas capable de survivre durant votre absence, c’est que vous avez échoué quelque part, particulièrement si vous êtes un cadre supérieur. «Si vous avez bien fait votre travail, vous avez déjà engagé les bons cadres et vous leur avez donné les consignes et les ressources nécessaires pour réaliser correctement ce qui est attendu d’eux», a écrit Jim Moffatt, chef des Services-conseils de Deloitte. «Si vous n’avez pas accompli tout cela avant d’embarquer dans l’avion, quelques courriels envoyés de la plage ou du terrain de golf ne feront pas l’affaire.»

Jim Moffatt dit aussi: «Je considère maintenant les vacances comme étant plus qu’une simple pause. C’est une épreuve.» En restant connecté, vous l’échouez avant même qu’elle commence.

(Cet article a été adapté de Canadian Business)

 


À lire aussi:

Tous dépendants aux réseaux sociaux? Ça se soigne!


Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie