[Sotchi] Le Québec en renfort

Éclairages, effets spéciaux, mise en scène, entretien des pentes de ski… L’expertise québécoise occupe une place de choix aux Jeux olympiques de Sotchi.

La dameuse Bison X, fabriquée par Prinoth.
La dameuse Bison X, fabriquée par Prinoth. – Photo : Prinoth

Éclairages, effets spéciaux, mise en scène, entretien des pentes de ski… L’expertise québécoise occupe une place de choix aux Jeux olympiques de Sotchi.

Prinoth

La moitié des 62 dameuses à neige qui nivellent les pentes à Sotchi ont été fabriquées à Granby, dans l’usine du géant italien Prinoth. Ce contrat, d’une valeur de 10 millions de dollars, représente 20 % de la production annuelle de l’usine, où travaillent 250 personnes.

Show Canada

La Russie a confié à cette entreprise lavalloise l’organisation scénique des cérémonies d’ouverture et de clôture. En tout, 250 conteneurs et 4 avions-cargos chargés de matériaux pour la construction des décors et des scènes ont été envoyés à Sotchi. Il s’agit du plus important contrat (55 millions de dollars) de l’histoire de Show Canada, qui emploie 250 personnes.

Vêtements SP

Vêtements SP en sera à ses sixièmes Jeux d’hiver à Sotchi. Les 3 000 chandails et paires de bas qui seront portés par l’ensemble des athlètes lors des épreuves de hockey masculin et féminin proviennent de l’usine de Granby, une fierté pour ses 100 employés. C’est un contrat d’envergure pour cette entreprise, qui fabrique chaque année de 15 000 à 20 000 vêtements de sport.

Solotech

Les projections vidéo lors des cérémonies d’ouverture et de clôture seront assurées par Solotech. Cette entreprise montréalaise fournira aux organisateurs 150 projecteurs de 20 000 watts chacun. Solotech, qui compte près de 400 personnes, participera à ses troisièmes Jeux olympiques, après ceux d’Atlanta et de Vancouver.

Les 7 doigts de la main

La troupe de cirque a été invitée à participer aux cérémonies d’ouverture et de clôture. Quel rôle y joueront ses artistes ? Motus et bouche cousue. Les prestations des 7 doigts de la main aux Jeux de Turin et de Vancouver ont contribué à la renommée internationale de cette troupe, dans laquelle travaillent de 50 à 150 personnes, selon les spectacles.

Finzi Pasca

La mise en scène des cérémonies de clôture des Jeux olympiques et d’ouverture des Jeux paralympiques a été confiée à cette compagnie installée en Suisse, mais dont plus de la moitié des employés, y compris les artistes, sont québécois. En 2006, Finzi Pasca assurait la mise en scène de la cérémonie de clôture des Jeux de Turin. « Chaque fois, c’est plus complexe, plus grand et plus gros », dit Julie Hamelin Finzi, directrice artistique associée de la compagnie.

PixMob

L’entreprise spécialisée dans les effets spéciaux à grande échelle garde secrète la teneur de sa participation à la cérémonie d’ouverture des Jeux. On a tout de même pu avoir une idée de ce que mijotent ses créateurs au spectacle de la mi-temps du dernier Super Bowl. PixMob a transformé la foule en écran géant à l’aide de tuques lumineuses, dont elle a coiffé les 80 000 spectateurs…

Laisser un commentaire