Soverdi : Verdir la ville

L’organisme sans but lucratif plantera plus de 50 000 arbres d’ici cinq ans.

Soverdi
Illustration : Mathieu Potvin

Cet article fait partie d’une série sur les lauréats des Prix de l’impact social.

Catégorie : Environnement

Lorsque Malin Anagrius a sollicité un don d’un million de dollars auprès de la Banque TD pour planter des arbres, elle s’attendait à ce que l’institution financière mette du temps à prendre sa décision. « Mon travail, c’est de semer des graines dans la tête des gens », explique la directrice générale de Soverdi. Celle-ci a poussé drôlement vite : la TD l’a rappelée le lendemain!

La TD est la quatrième organisation d’envergure après le Port de Montréal, le CN et Hydro-Québec à prendre un engagement majeur pour aider Soverdi à verdir l’île de Montréal. L’objectif : planter plus de 50 000 arbres d’au moins deux mètres de haut d’ici cinq ans. Pas en bordure de route ou dans les parcs. « Ça, c’est le rôle de la Ville », explique Malin Anagrius. L’organisme sans but lucratif vise plutôt les terrains privés et institutionnels, qui représentent plus de 60 % de la surface de la métropole.

À quoi bon verdir des espaces auxquels le public n’a pas nécessairement accès ? « Qu’un arbre soit planté d’un côté de la clôture ou de l’autre, il profite à tout le monde », souligne la directrice générale. Il capte du CO2, réduit les poussières dans l’air, améliore la rétention de l’eau et atténue les îlots de chaleur.

Et il y a d’autres avantages qui n’ont rien à voir avec l’environnement. À l’école secondaire Henri-Bourassa, dans Montréal-Nord, l’aménagement de Soverdi semble avoir contribué à faire diminuer le vandalisme. Au CHSLD Rousselot, dans l’est de l’île, les patients ont commencé à sortir davantage à l’extérieur après la plantation d’arbres sur le terrain et — surprise — leurs visiteurs restent plus longtemps !

Les Prix de l'impact social sont présentés par :
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Votre article dans l’Actualité : plantation de 50,000 arbres en 5 ans, a attiré mon attention.
Je voudrais vous informer qu’il existe au coin Sherbrooke Dixon ( Coin nord ouest), un immense terrain très mal utilisé. Depuis deux ans , on y a planté une cinquantaine et plus, de petits arbres un pouce de diamètre, croches sans tuteurs, qui végètent et se meurent. Si nous avions fait une plantation sérieuse, nous aurions déjà une belle forêt à cet endroit . Faut que vous venir voir,