Tendance : délivrez-nous des enfants

Pendant que certaines chaînes de restaurants mettent le paquet pour offrir un environnement agréable aux parents et à leur progéniture, des cinémas, des compagnies aériennes, des lieux de villégiature et même des villages entiers ferment désormais leur porte aux gamins. L’exclusion des enfants pourrait bien être la prochaine tendance marketing dans le domaine du loisir et du voyage, estime le journaliste et historien américain Robert Klara, qui s’est penché sur le phénomène. Aperçu.

Ill : Marie Mainguy

Malaisie

Un vol sans bébés

La compagnie aérienne Malaysia Airlines garantit à ses passagers de première classe un vol sans bébés. AirAsia, également malaisienne, exclut les enfants de moins de 12 ans de certaines sections de ses appareils.

Écosse

Village 100 % adulte

Dans le petit village de Firhall, en Écosse, les habitants – qui doivent être âgés de 45 ans et plus – peuvent avoir un chien, mais pas d’enfant de moins de 16 ans?! Selon les règlements de la municipalité, les jeunes visiteurs sont permis, si leur séjour n’excède pas trois semaines.

Québec

Maïs soufflé et martini


La chaîne Cineplex ouvrira la première salle de cinéma VIP au Québec d’ici la fin de l’année, à Brossard. Au programme?: fauteuils en cuir, repas raffinés, boissons alcoolisées, service aux sièges… Autre particularité?: les enfants et les ados n’y seront pas admis.

 

États-Unis

Pas de demi-portions

Le restaurant McDain’s, en Pennsylvanie, refuse d’accueillir les enfants de moins de six ans, une décision controversée mais imitée par d’autres établissements américains. Leur chiffre d’affaires aurait décuplé. Les enfants ne sont pas tolérés non plus dans certains restaurants de Toronto et de Calgary, notamment.

Les plus populaires