Tendance superhéros

Fini le temps où il était gênant d’avouer qu’on aimait Star Trek, les zombies et les superhéros… Désormais, les geeks ou nerds — ces aficionados de bandes dessinées d’action et de fictions fantastiques — vivent leur passion au grand jour !

Photo : M. Vasconcellos/Corbis

Le Comiccon de Montréal (à la mi-septembre) porte aux nues les personnages fétiches de ce genre artistique. L’an dernier, plus de 20 000 personnes s’y sont rendues. Le Comic-Con de San Diego, la plus importante manifestation du genre, attire pour sa part 130 000 personnes. Voici quatre signes que nous vivons une véritable «?revanche des nerds?».

Un président trekkie

En avril dernier, Barack Obama faisait le salut vulcain, popularisé par la série Star Trek, en compagnie d’une de ses idoles de jeunesse, Nichelle Nichols, la lieutenante Uhura de cette série-culte.

De 1605 à 2012

Le fameux masque blanc à moustache noire adopté tant par les étudiants que par les indignés a été popularisé par un personnage de la bande dessinée V pour Vendetta. Ce masque est à l’effigie de Guy Fawkes, qui, en 1605, a comploté pour faire exploser le parlement anglais.

Le jour des morts-vivants…

On leur consacre des chan­­­­­­sons, des colloques et des séries télé. Partout, des gens se déguisent en morts-vivants, et Mont­réal n’y échappe pas?: une marche de zombies y est prévue le 20 octobre.

L’affiche de l’événement de 2011:

À la rescousse de Hollywood

Le cinéma doit beaucoup aux geeks?: certaines de leurs œuvres phares ont engrangé des milliards de dollars.

  • La trilogie du Seigneur des anneaux?: 2,9milliards
  • La trilogie Batman?: 2,2milliards
  • The Avengers?: 1,4milliard