«Tu» et «vous» expliqués aux Américains

Apprenez la distinction entre le tutoiement et le vouvoiement avec les Américains.

FouineurC’est pourtant simple ! Il faut tutoyer Dieu, mais vouvoyer son patron – à moins que l’on travaille à « Le Google ». On lance le « vous » aux personnes que l’on ne connaît pas, mais on dit « tu » à son conjoint… sauf si votre mari est l’ancien président français Jacques Chirac !

Dans le Los Angeles Times, William Alexander s’est amusé à réaliser un diagramme de décision pour apprendre aux Américains la distinction entre le tutoiement et le vouvoiement, un concept étranger aux anglophones.

Le résultat a de quoi faire sourire, notamment lorsqu’il est question, pour un adulte, de vouvoyer un enfant seulement quand il s’agit d’un « prince ou de quelque chose du genre ». Il semble également commun de tutoyer les personnes plus âgées ayant participé à Woodstock ou aux événements de mai 1968. Pourquoi ? Parce que.

Découvrez le diagramme cocasse de William Alexander, auteur du livre Flirting With French : How a Language Charmed Me, Seduced Me, and Almost Broke My Heart.

©LATimes-Tu-Vous

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

4 commentaires
Les commentaires sont fermés.

De toutes façons, en anglais, le tu , thou , étant tombé en désuétude , on emploi que le vous , qui est le you !!

Voilà quelqu’un qui a semble avoir bien compris comment ça fonctionne, avec, en prime, un savoureux sens de l’humour ! Je garde l’article car au jour d’aujourd’hui, il y a bien des jeunes gens francophones qui auraient avantage à le lire !