Un prof à l’écoute

Allô prof est l’Info-Santé de l’aide aux devoirs. Et le téléphone sonne beaucoup au bureau de l’organisme, créé en 1996. Près de 150 000 élèves du primaire et du secondaire ont fait appel aux services gratuits d’Allô prof en 2007-2008. C’est 40 % de plus que pour l’année scolaire précédente!

Casque d’écoute sur la tête, micro près des lèvres, une vingtaine d’enseignants et sept élèves de 4e et 5e secondaire, sélectionnés dans des écoles internationales, répondent aux questions des jeunes, le soir, du lundi au jeudi. Ils discutent avec eux de vive voix au téléphone ou clavardent dans Internet. Pour désengorger ses services, Allô prof — qui est financé par l’État québécois ainsi que par des entreprises privées, comme Bell Canada et Desjardins — a mis en ligne une bibliothèque qui aborde 5 000 notions élémentaires du programme scolaire, telles les fonctions sinus et cosinus, et des forums d’entraide, supervisés par des enseignants. L’organisme a aussi installé des bornes interactives donnant accès à son site Internet dans le service de garde de 12 écoles primaires de Montréal. « Et on ajoutera, d’ici mars, un poste informatique au Centre de réadaptation Marie Enfant, de l’Hôpital Sainte-Justine ! » dit Sandrine Faust, directrice générale de l’organisme.

Les plus populaires