Une course de chasse-neiges !

Un conducteur de chasse-neige d’Ifrane, au Maroc, peut-il être aussi efficace pour déblayer une route qu’un col bleu d’Abitibi ? C’est ce qu’on saura le 10 février prochain, lorsqu’une vingtaine de conducteurs de ces gros véhicules de la voirie s’affronteront à Québec à l’occasion de la première compé­tition internationale de chasse-neiges !

Une course de chasse-neiges !
Photo : iStockphoto

Eh oui, il neige au Maroc (en altitude), tout comme en France et aux États-Unis, d’où viennent les autres participants. Point d’orgue d’un congrès sur la « viabilité hivernale », cette compétition permettra aux pros du déblaiement de montrer leur capacité de manœuvrer sécuritairement, sur un parcours semé d’embûches, un camion à benne équipé d’une lame avant et d’une lame latérale mobile.

Mais d’autres enjeux sont visés : « On commence à avoir de la difficulté à assurer la relève, dit Alain Labonté, organisateur de la compétition. Cette profession est relativement dure, les heures sont longues, le travail se fait souvent la nuit. Ce championnat est une manière de démystifier le métier. »

L’Association mondiale de la route, responsable du congrès, rassemble tous les quatre ans des experts routiers de 140 pays pour réfléchir aux défis qui s’annoncent, comme le réchauffement climatique, mais aussi pour découvrir de nouveaux appareils.

Les plus populaires