Vol de cellulaires : le CRTC à la rescousse

Un registre des cellulaires volés, réclamé depuis des mois par le CRTC, sera finalement créé au Canada d’ici la fin septembre par l’Association canadienne des télécommunications sans fil, qui regroupe les exploitants de services de téléphonie cellulaire.

Photo © iStock
Photo © iStock

Les téléphones dont le numéro d’immatriculation se retrouvera sur cette liste noire ne pourront plus être utilisés au Canada, que ce soit pour appeler, texter ou naviguer sur Internet.

Cette mesure vise à contrer le vol de cellulaires. En 2012, près de 69 000 de ces appareils ont été volés au pays, et quelque 193 000 ont été perdus.

Les fournisseurs américains devraient se joindre au registre au cours de l’automne prochain, ce qui rendra impossible l’utilisation aux États-Unis de cellulaires canadiens perdus ou volés.

En cas de vol, un utilisateur doit aviser son fournisseur ― qui possède le numéro d’immatriculation de chaque cellulaire ― ainsi que la police.