10 moments de l’histoire où le sport a été mis sur pause

En août, des matchs de la NBA, de la LNH et de la MLS ont été annulés pour protester contre le sort de Jacob Blake, grièvement blessé par des tirs policiers à Kenosha, au Wisconsin. Une chose inhabituelle, mais pas unique. Voici d’autres moments où le sport s’est arrêté.

Photo : Karn T.Borchers / San Jose Mercury News / Digital First Media Group / Mercury News / Getty Images

1. La grippe espagnole de 1919

En 1919, l’épidémie de grippe espagnole provoque l’annulation de la finale de la Coupe Stanley alors que le Canadien de Montréal doit affronter les Metropolitans de Seattle. Plusieurs joueurs en sont affectés, et Joe Hall, défenseur du Canadien, décède quatre jours après le match annulé.

2. La Seconde Guerre mondiale

Au début du conflit, le président Franklin Roosevelt demande à la Ligue majeure de baseball de continuer à jouer pour distraire les Américains pendant la guerre. Les équipes doivent se passer de certains joueurs partis au combat, comme Joe DiMaggio. La ligue observe toutefois une pause d’une journée : le 6 juin 1944, jour du débarquement en Normandie.

3. L’assassinat de John F. Kennedy

Quand le président américain est assassiné le 22 novembre 1963, un deuil national est déclaré. La Ligue américaine de football reporte ses matchs, mais sa rivale, la Ligue nationale de football (NFL), décide de respecter son horaire. Le commissaire de la NFL de l’époque, Pete Rozelle, a déclaré plus tard qu’il s’agissait de la pire décision de sa vie.

4. Les Jeux olympiques de Munich

Le 5 septembre 1972, des membres de l’organisation palestinienne Septembre noir tuent 11 athlètes de la délégation israélienne dans le village olympique de Munich, en Allemagne. Les Jeux reprennent après 34 heures de suspension et une cérémonie en hommage aux victimes.

5. Le tremblement de terre de San Francisco

La terre tremble à San Francisco le 17 octobre 1989 alors que va commencer le troisième match de la phase finale de la Série mondiale de baseball, qui oppose les Athletics d’Oakland aux Giants de San Francisco. Le championnat est interrompu pendant 10 jours, et le séisme sera surnommé le « World Series Earthquake ».

6. Les lock-out de la LNH

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey ont été en lock-out à trois occasions : en 1994-1995, en 2012-2013 et en 2004-2005. Ce dernier a entraîné l’annulation complète de la saison.

7. Les attentats du 11 Septembre

Les saisons de la Ligue majeure de baseball et de la Ligue nationale de football sont suspendues pendant plusieurs semaines après les attentats du 11 septembre 2001. Quand le baseball reprend à New York le 30 octobre, le président George W. Bush effectue le lancer protocolaire, portant un chandail des pompiers de New York.

8. La mort de Filippo Raciti

Filippo Raciti, un policier italien, est tué le 2 février 2007 lors d’affrontements entre forces de l’ordre et supporteurs du club de football de Catane. La Fédération italienne de football suspend toutes les rencontres pendant deux semaines, une première dans l’histoire du pays.

9. Les lock-out de la NBA

Le légendaire basketteur LeBron James remporte son premier titre de champion en 2012, après un lock-out qui a raccourci la saison à 66 matchs par équipe, contre 82 en temps normal. Il s’agissait du quatrième lock-out de la NBA.

10. Les Jeux olympiques de Tokyo

C’est la deuxième fois que des Jeux olympiques organisés par Tokyo sont chamboulés. La capitale nippone, qui a reporté ses Jeux d’été de 2020 à cause de la pandémie, avait dû renoncer à accueillir l’édition de 1940 pendant la Seconde Guerre mondiale. La compétition n’a été annulée que trois fois avant 2020 : en 1916, en 1940 et en 1944.

Laisser un commentaire