9 conseils pour garder la forme cet hiver

Rien de mieux que de jouer dehors, idéalement entre amis, même lorsque le mercure baisse. Trois expertes en sciences de l’activité physique expliquent comment prendre goût à l’hiver.

Maridav / Getty Images

Les auteures sont professeures adjointes de kinésiologie à l’Université de la Vallée du Fraser, en Colombie-Britannique.

Si l’activité physique figure parmi vos résolutions du Nouvel An, bienvenue dans le club ! Les Canadiens sont nombreux à se faire cette promesse — pas toujours facile à tenir, malgré les meilleures intentions.

En fait, près de la moitié ne la réalisent pas. Entre autres raisons, parce que pour des gens peu actifs, augmenter son activité physique est un défi en soi, quelle que soit la saison.

En tant que chercheuses en médecine comportementale, en activité physique et en loisirs de plein air, nous avons quelques suggestions pour vous aider dans vos résolutions.

La principale est celle-ci : essayez de varier votre activité physique et de la rendre amusante et agréable. Les recherches montrent que le niveau d’adhésion s’améliore si vous en combinez plusieurs qui vous plaisent.

Avantage plein air

Pour accroître la variété et le plaisir, l’activité au grand air est une solution évidente. Selon un rapport préparé par l’organisme Amis des parcs, il semble que les Canadiens en soient devenus avides, surtout depuis la pandémie, et ce, quelle que soit leur condition physique.

La pratique d’activités extérieures présente plusieurs bienfaits. Une simple balade en sentier, avons-nous constaté, réduit les niveaux d’anxiété déclarés. Les répondants à nos études éprouvent une réduction du stress après huit semaines de marche en sentier, à raison de deux sorties par semaine. Nous savons également que ceux qui pratiquent une activité physique en plein air la maintiennent plus longtemps et ont plus d’énergie au boulot.

Cela s’explique au moins en partie par le fait de changer d’environnement. Cela aurait pour effet de détourner l’attention de soi-même et de ses petites douleurs physiques ou psychologiques, ce qui rend l’exercice plus aisé.

L’activité physique en plein air, comme la randonnée, est accessible à tous, quelle que soit la condition physique, en plus d’être perçue comme plus facile.

C’est ce qui ressort de notre étude récente, et actuellement en cours d’examen. Elle montre que les personnes dotées d’aptitudes aérobies à l’effort différentes (faibles ou élevées) parvenaient à effectuer les mêmes randonnées. Les personnes moins en forme ralentissent leur rythme, tout simplement, afin de réaliser la même randonnée au même niveau d’effort que leurs homologues en meilleure condition.

Les grands espaces en hiver

Personne n’a besoin d’être né dans un climat nordique pour pratiquer une activité physique en plein air au cœur des hivers canadiens, mais il y a des trucs.

Avant de vous emballer, assurez-vous de ce qui constitue pour vous un niveau sécuritaire. En répondant au questionnaire Menez une vie plus active, vous verrez si vous avez besoin de l’opinion d’un médecin.

Ensuite, essayez quelques-uns de ces conseils :

1. Allez-y entre amis

Les recherches montrent que l’esprit de corps et la pratique d’une activité en groupe favorisent la persévérance. L’importance de ce soutien est encore plus grande en ce qui concerne l’activité extérieure.

2. Portez plusieurs épaisseurs de vêtements

Il est toujours préférable de trop en mettre que pas assez. La laine est votre meilleur atout pour conserver la chaleur ET réduire l’humidité. Couvrez-vous bien, de la tête aux pieds, et n’oubliez pas votre écharpe, surtout s’il vente. Le fait de porter plusieurs couches permet d’en retirer une si vous avez trop chaud et de la remettre quand le thermomètre dégringole.

3. Ayez un plan B

Il se peut que les conditions extérieures — froid, glace, accumulations, vent — soient réellement défavorables. Dans ce cas, restez bien au chaud, et faites autre chose, pourvu que cette activité intérieure vous tienne en forme jusqu’à ce que la météo redevienne propice.

4. La sécurité d’abord

Si le sol devient glissant, choisissez des chaussures adéquates. Il existe désormais toute une gamme de crampons qui améliorent l’adhérence. L’utilisation de bâtons de marche assurera votre équilibre et réduira le risque de chute.

5. Hydratez-vous

N’oubliez pas de boire. Même s’il ne fait pas aussi chaud qu’en été, l’activité physique hivernale dans un air plus sec favorise quand même la sudation.

6. Faites-en votre pain quotidien

Il existe toutes sortes de manières d’intégrer le plein air à vos activités quotidiennes ! Pelleter de la neige, par exemple, représente une activité physique intense. Alors pourquoi ne pas y prendre plaisir ? Veillez à bien vous échauffer et à ne pas y aller trop fort. Si vous aimez vous déplacer à vélo, équipez-vous de pneus à neige, qui augmenteront votre traction.

Autrement, vous pouvez toujours ajouter quelques pas à votre journée en vous garant un peu plus loin au travail, à l’école ou à l’épicerie. Et pourquoi pas une balade digestive à l’heure du lunch ?

7. Soyez brillant

Avec le soleil qui se couche parfois très tôt, il se peut que vous n’ayez pas de temps libre avant le crépuscule. La lampe frontale est une excellente solution (également très pratique pour lire au lit). Dans l’obscurité, ne vous aventurez pas hors des sentiers battus — mais l’occasion est belle d’inviter vos amis à vous accompagner !

8. Essayez autre chose

Avez-vous déjà essayé la raquette, la randonnée hivernale ou le ski de fond ? Voici une belle occasion de sortir de la routine. Mais avant d’acheter un équipement coûteux, pensez à le louer ou à l’emprunter. Autrement, plusieurs marchands vendent du matériel usagé.

9. Profitez de la tranquillité

L’environnement hivernal est, en général, plus calme que celui de l’été. La vue est plus dégagée. Les sons, la faune et les couleurs sont complètement différents. Prenez le temps de vous y arrêter et voyez quel effet cela vous fait.

Nous vous souhaitons chaudement de profiter des magnifiques hivers canadiens. Et tant mieux si cela vous aide à tenir vos résolutions du Nouvel An !

Cet article est republié à partir de La Conversation sous licence Creative Commons. Lire l’article original.

The Conversation
Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.