Coupe du monde : Montréal derrière la France

L’Italie et l’Algérie éliminées, c’est maintenant la France qui détient le plus d’appuis à Montréal.

Photo © Antoine Rouleau / Getty Images
Photo © Antoine Rouleau / Getty Images

Tous les quatre ans, Montréal vibre au rythme de la Coupe du monde. Le Canada a beau être régulièrement absent de la grande fête du soccer – sa seule participation remonte à 1986 – les drapeaux, les maillots et les concerts de klaxons sont toujours au rendez-vous. La population immigrante y est évidemment pour beaucoup.

Des 32 nations présentes au Mondial brésilien, c’est la Squadra Azzurra qui a la base de partisans la plus importante dans la métropole, avec 45 295 Montréalais originaires de l’Italie, dont 10 595 dans Saint-Léonard. L’Algérie arrive en second avec un contingent de 33 870 ressortissants – 5 145 dans Saint-Léonard, 4 460 dans Ahuntsic-Cartierville.

Ces deux pays éliminés de la compétition, ce sont maintenant les Bleus de l’équipe de France qui détiennent le plus d’appuis à Montréal (surtout dans le Plateau Mont-Royal, où vivent 5 260 Français), devant la Grèce (3 730 dans Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension) et la Colombie (955 dans Côte-des-Neiges – Notre-Dame-de-Grâce).

Ci-dessous, voyez les populations immigrantes selon certains lieux de naissance, selon les données de la Ville de Montréal. En gras, les nations présentes à la Coupe du monde. En italique, les pays toujours en course pour la victoire finale.

  1. Italie 45 295
  2. Haïti 45 255
  3. Algérie 33 870
  4. Maroc 32 540
  5. France 30 545
  6. Chine 28 140
  7. Liban 21 435
  8. Viet Nam 19 715
  9. Philippines 19 450
  10. Roumanie 13 720
  11. Inde 13 125
  12. États-Unis 13 050
  13. Grèce 12 305
  14. Égypte 11 935
  15. Sri Lanka 10 020
  16. Mexique 10 000
  17. Portugal 9 405
  18. Iran 9 135
  19. Royaume-Uni 8 360
  20. Pologne 8 225
  21. Colombie 8 055
  22. Russie 7 785
  23. Pérou 7 225
  24. Bangladesh 7 165
  25. Pakistan 6 765
  26. Salvador 6 500
  27. Ukraine 5 115
  28. Turquie 4 795
  29. Allemagne 4 465
  30. Chili 4 145
  31. Jamaïque 4 030
  32. Hongrie 3 185
  33. Trinité-et-Tobago 3 180
  34. Hong Kong 3 010
  35. Corée du Sud 2 990
  36. Irak 2 330
  37. Guyana 1 940
  38. Taïwan 1 570
  39. Afghanistan 1 470
  40. Japon 1 165
  41. Pays-Bas 1 065
  42. Bosnie-Herzégovine 965
  43. Croatie 830
  44. Serbie 780
  45. Nigeria 770
  46. Éthiopie 660
  47. Irlande 575
  48. Afrique du Sud 435
  49. Kenya 295
Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

7 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Et la Belgique? Vous l’avez oublié? Selon les statistiques du Québec de 2006. Il y avait 43275 belge vivant au Québec.

Vous avez oublié la Belgique, qui offre la meilleure equipe de foot en 2014.

la Belgique et la Suisse ne sont pas dans les chiffres de la ville de Montréal. Pas assez nombreux? C’est vrai que c’est quand même étonnant.

Salut monsieur Destouches,
Je ne suis pas spécialement chauvin, ni fervent amateur de foot, mais je tiens à vous souligner un oubli de taille dans votre liste des pays participants à la coupe !!

LA SUISSE monsieur Destouches, LA SUISSE, d’autant qu’ils ont fait , je pense assez bonne figure dans les matchs qu’ils ont joué …

Un petit mea culpa avec ça !!!!

Bonne journée quand même,

Bernard Marguerat

Vous avez omis dans votre liste la BELGIQUE qui s’est qualifiée aux 1/4 de finale et se classe actuellement – virtuellement – 4ème au classement mondial de la FIFA ! (http://www.dhnet.be/sports/football/mondial-2014/diablesrouges/la-belgique-virtuellement-4e-au-classement-fifa-et-premiere-des-samedi-53b3f706357059db44ca971a).
Quant aux nombres de ressortissants à Montréal, je vous renvoie au Consulat Général de Belgique à Montréal.
Demain samedi,rendez-vous au Bier Markt sur René-Lévesques, à midi pour voir cette communauté de supporters des diables rouges. Et il y en a!

À tous : loin de moi l’idée d’oublier la Suisse, qui a poussé l’Argentine dans ses derniers retranchements, et encore moins la Belgique, qui a élevé son niveau de jeu face aux États-Unis même si la victoire a été dure à obtenir. La liste dans l’article n’est évidemment pas celle des nations participantes, mais bien celle des populations immigrantes selon certains lieux de naissance, en 2011, tel que publiée par la Ville de Montréal : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/MTL_STATS_FR/MEDIA/DOCUMENTS/09E_IMMIGRANTS%20-%20LIEUX%20DE%20NAISSANCE.PDF. La mention «certains» est importante et la liste est fort probablement, comme vous l’avez justement noté, incomplète.