Croissance dans le ring

La popularité de la boxe monte en flèche au Québec.

Photo : Charly Diaz Azcue / Getty Images

Quel sport a le plus gagné en popularité au Québec au cours des 10 dernières années ? Le hockey ? Pas du tout. C’est la boxe !

Selon la Fédération québécoise de boxe olympique, cela s’explique entre autres par le fait que de plus en plus de personnes voient la boxe comme un bon moyen de se tenir en forme, et par l’importante couverture médiatique dont ont bénéficié les boxeurs-vedettes comme Lucian Bute, Jean Pascal et Ariane Fortin au cours des dernières années.

Cela dit, les boxeurs sont encore loin, très loin, d’être aussi nombreux que les joueurs de soccer et de hockey, les deux sports chouchous des Québécois.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

3 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Étrange ! À l’heure où la médecine voit enfin ses efforts pour mettre en lumière le danger que représentent les commotions cérébrales porter fruit, où chaque coup un peu trop violent entraîne la mise à l’écart du joueur qui le subit, on fait encore et toujours la promotion d’un sport dont les règles consistent à taper avec acharnement sur la gueule de l’adversaire et où le coup ultime, celui qui fait lever les foules, survient lorsque l’un des belligérants envoie l’autre dans les pommes en lui faisant subir une commotion cérébrale. Quelque chose m’échappe.

« Quelque chose m’échappe. »

À moi aussi…

Mis à part la formidable préparation et la mise en forme exigeante que ce « sport » requiert, je ne vois pas vraiment d’avantages à la pratiquer.

La plupart des gens pratiquent la boxe boxe mais sans combat. Tout l’entrainement Cardia et au sac mais sans affrontement.