P.K. Subban et la «pénalité pour arrogance»

Aucun joueur de hockey ne se fait autant reprocher son «arrogance» que P.K. Subban. Le défenseur-vedette essuierait-il les mêmes critiques s’il était… blanc ?

Photo: Ryan Remiorz/La Presse Canadienne
Photo: Ryan Remiorz/La Presse Canadienne

Blogue_hockeyQuoi qu’il fasse, P.K. Subban déplace toujours trop d’air aux yeux de ses dénigreurs. Chaque fois qu’il célèbre un but — que ce soit en se projetant contre la baie vitrée, en empoignant le logo de son chandail ou en prenant la fameuse pose de l’archer —, il se trouve un gérant d’estrade quelque part pour critiquer son arrogance, son côté prétendument m’as-tu-vu et crâneur.

Certes, le défenseur étoile du Canadien de Montréal est bourré de talent et il ne s’en cache pas ; un brin impertinent, il adore se retrouver sous le feu des projecteurs. Mais il est loin d’être le seul de son espèce dans la Ligue nationale de hockey. Milan Hejduk, Alexander Ovechkin et Carey Price  se sont adonnés de temps à autre à des gestes de triomphe au moins aussi flamboyants, sans s’attirer de pareilles foudres.

Alors pourquoi tant de fiel à l’égard du jeune défenseur ? P.K. Subban essuierait-il les mêmes remontrances s’il était… blanc ?

Pour l’établir avec certitude, il faudrait que deux joueurs, un Noir et un Blanc, en tous points semblables à l’exception de leur couleur de peau, exécutent exactement la même chorégraphie victorieuse après avoir marqué un but, et qu’on évalue si les spectateurs réagissent à l’un et l’autre avec autant d’hostilité.

C’est ce qu’ont voulu vérifier Erika Hall et Robert Livingston, professeurs à l’École de gestion de l’Université Northwestern, dans l’Illinois, dans le contexte du football américain.

Il faut savoir que dans la Ligue nationale de football (NFL), les démonstrations trop ostentatoires à la suite d’un touché sont passibles d’une pénalité pour conduite antisportive. Ces sanctions sont infligées de façon disproportionnée aux Afro-Américains : au cours de la saison 2010-2011, par exemple, 92 % des punitions de cette nature ont été imposées à des Noirs, même s’ils ne représentent que 65 % des effectifs.

Leurs extravagances sont-elles moins tolérées que celles de leurs coéquipiers blancs ? Ou sont-ils simplement plus portés sur les pirouettes excessives ?

Pour le découvrir, les chercheurs ont fait lire une description d’un touché à une cinquantaine de volontaires, dans le cadre d’une expérience relatée en 2012 dans le Journal of Experimental Social Psychology.

Tous les textes étaient identiques, à deux variantes près : certains scénarios mettaient en vedette un joueur noir, d’autres, un joueur blanc. Et certaines vignettes se terminaient par une scène de célébration — le footballeur projetait le ballon au sol avec force, effectuait des pas de danse et prenait une pose triomphale — tandis que le reste des textes ne mentionnaient rien de tel. Sur la base de cette lecture, les sujets devaient évaluer l’arrogance de l’athlète en question ; dire s’il devait être récompensé pour ses actes ; et indiquer quel salaire il devait se mériter.

De façon générale, peu importe leur appartenance raciale, les joueurs ayant ouvertement fêté leur touché étaient considérés plus arrogants que les autres. Rien d’étonnant jusqu’ici. Là où ça se corse, c’est que seuls les Noirs payaient un prix pour cette arrogance : ils étaient jugés moins dignes d’être récompensés et recevaient un salaire moindre (presque 250 000 dollars de moins en moyenne) s’ils avaient célébré leur exploit que s’ils s’étaient abstenus.

En revanche, la même attitude n’attirait aucune défaveur aux joueurs blancs : qu’ils aient souligné leur bon coup avec exubérance ou aient fait preuve de retenue, ils se méritaient le même salaire et les mêmes récompenses.

Autrement dit, « les athlètes noirs écopent d’une “pénalité pour arrogance”, alors que le même comportement reste impuni chez les athlètes blancs », résument les auteurs.

À leur avis, ces résultats sont le reflet d’attitudes discriminatoires, ancrées dans l’histoire des inégalités raciales en Amérique : « historiquement, écrivent-ils, les Noirs qui étaient trop fiers, arrogants ou prétentieux aux yeux des Blancs se voyaient méprisés, corrigés ou pire. Les membres de groupes subordonnés devaient plutôt se conduire de manière à confirmer leur position au bas de l’échelle sociale (en montrant de la déférence, de l’humilité et de la gratitude, par exemple). »

Encore aujourd’hui, selon les chercheurs, lorsque des personnes issues de groupes marginalisés adoptent sans complexe les attitudes des dominants, elles menacent l’ordre établi… et elles risquent de se faire remettre à leur place.

On peut se demander si on obtiendrait des résultats semblables, voire encore plus prononcés, si on répétait l’exercice dans la Ligue nationale de hockey, où les Noirs sont une infime minorité et où, vraisemblablement, leur statut est plus fragile que dans la NFL.

Quoi qu’il en soit, ce n’est sans doute pas un hasard si les critiques les plus hargneuses à l’égard de P.K. Subban visent toujours, tout particulièrement, son manque supposé d’humilité, sa confiance sans-gêne, comme si on s’attendait à ce qu’il s’excuse d’être le défenseur le plus spectaculaire de la Ligue.

L’ancien joueur des Flyers de Philadelphie, Mike Richards, aujourd’hui membre des Kings de Los Angeles, avait bien résumé ce reproche, en 2010, lorsqu’il avait dit du jeune homme : « Quelque chose va finir par lui arriver s’il continue d’être aussi imbu de sa personne. »

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

30 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Très intéressant votre article. Et il dit la vérité. Depuis quelques semaines P.K. Subban et Dale Weise des Canadiens de Montréal font une croix en célébrant leur but. Seul Subban a été ouvertement critiqué en étant traité d’immature par RDS. Weise n’a jamais été critiqué. Deux poids deux mesures. Subban ne serait pas autant critiqué s’il était Blanc; croyez-moi. Je trouve ça inacceptable et répugnant en 2014 dans une société supposément civilisée.

Katy: « Je trouve ça inacceptable et répugnant en 2014 dans une société supposément civilisée. »

Également, en accord avec Katy!

Suis une admiratrice inconditionnelle de PK. IL a beaucoup plus de classe que bien des joueurs, des gens et c’est un motivateur hors pair, s’exprime de très belle façon, n’a pas la gueule de bois, intelligent et très drôle, fait de très gros efforts pour apprendre le français, mets toujours beaucoup d’efforts pour s’améliorer, sait s’autocritiquer, admets ses erreurs (peu le fait) tout ça avec une énergie des plus enviables! Aussi, tellement habillé de façon recherchée, personnalisée, pas un suiveux….. Plus de joueurs auraient avantage à l’imiter pour bien des points de vue quant à moi!

Tout`fait d’accord avec Suzanne. PK est un extraverti sans complexe de sa couleur, qui a une grande confiance en lui. Laissons le s’exprimer. Il est un exemple pour les jeunes

Je suis d’accord avec votre commentaire, mais pas avec la mention de couleur dans ce contexte. C’est quoi la couleur quand il s’agit d’un humain? D’ailleurs ni le blanc, ni le noir comme couleur n’existe pas. Moi je suis noire, mais je dédeste traiter une autre nationalité de blanc ou de qouique ce soit. Pour guérir cette prétention ou cette erreur ou cette ignorance, il faut savoir disitnguer les différences, et croire que cette se complètent bien. Si toutefois il nous parait dificile de comprendre qu’il n’y a que des humains, mais pas des hommes de couleur, observons une lampe depoche dans une forêt noircie et cette lampe de poche dansune montagen de neige.
Remarquez bienque j’utilise le nous dans le texte,car les conseils me concernent. Soyons positifs pour avoir la paix autourde nous.

Tout à fait d’accord avec Suzanne Duchesneau
C’est un gentleman sur toute la ligne, intelligent, charismatique… Pour une fois qu’il y en a un qui s’exprime aussi bien en français et il faut qu’on le démolisse… Honte à vous…

« Milan Hejduk, Alexander Ovechkin et Carey Price s’adonnent de temps à autre à des gestes de triomphe au moins aussi flamboyants, sans s’attirer de pareilles foudres. »

Normal que Milan Hejduk ne s’attire pas de pareilles foudre. Ça fait deux ans qu’il a pris sa retraite. Ça mine un petit peu la crédibilité de l’article.

autre aspect qui mine un peu l’article et l’étude universitaire, c’est que les joueurs de football ne sont pas tous égaux quant à la possibilité de réaliser des exploits. Les receveurs de passes et les demi-offensifs ont plus d’opportunité de manifester après des exploits. Je crois que les joueurs noirs sont en bien plus grande proportion à ces deux positions, ce qui discréditerait la comparaison des pourcentages évoquer dans l’étude. Je pense que cette situation particulière ne confirme pas vraiment les préjugés de la société. C’est une affaire d’athlète qui donne un spectacle et qui aime qu’on parle de lui…
THomas

Il aurait vraiment fallu regarder le % des touchés marqués par des athlètes noirs plutôt que le % des joueurs.

Cela ne me surprend pas..le complexe de supériorité des blanc s est très présent dans notre sociétés.

Manifester sa joie d’avoir réussi un but au hockey ou dans tout autre sport, excite l’égo du joueur qui l’exprime et en même temps envoie un message qui tente de diminuer son adversaire. C’est une manifestation de »bas étage de primate que les tatoués spectateur encouragent. c’est un manque de civilité que le football ,tend a contrôler pour que ce sport devienne un endroit ou le respect de l’adversaire doit primer. A la fin des rencontres au football, on voit les entraineurs féliciter leur adversaires ainsi que les joueurs vedettes des équipes qui se sont affronté échanger des accolades qui montre leur civisme et leur évolution d’être humains contrairement aux barbares de LNH.
Bravo a la NFL.

Pour Minnesota,
« C’est une manifestation de »bas étage de primate que les tatoués spectateur encouragent. »
Faudrait-il également que les spectateurs se retiennent à leur tour de manifester un but bien enfiler.
Des spectateurs forcés à manifester leur satisfaction en applaudissant seulement, et encore pas trop fort, ni trop longtemps ?
Dans nos salons, devons-nous rester stoïque.

Que ce soit soit au hockey, au soccer, au tennis, et même au golf, des manifestations bien sentis de satisfaction, j’en vois partout.

Admettez que le cas de la NFL était démesurée par rapport à d’autres sports professionnels.
Finalement, je vous devine ne pas être partisan du Canadien de Montréal.
Et que PK Subban soit noir . . .

Pour Pierre Grégoire
Je ne suis pas contre les manifestations de joie des athlètes , je suis contre les manifestations démesurés, la LNF a mis un terme a ces manifestations démesurés qui ne sont que des manifestations qui dégénèrent en dénigrement de l’adversaire, pompage de bras a pu finir. Quand aux spectateurs il sont libre de manifester leur joie et de montrer leur débilités sans retenus si bon leur semble . Je suis un partisan du sport, j’aime le sport et je suis content quand nos Canadiens nous font voir du beau hockey.Mais j’ai le respect de nos adversaires et je sais apprécier aussi leur beau jeu et comme le fait la LNF j’admire ces entraineurs et les joueurs, qui se félicitent après un match,ça c’est rafraichissant de voir un sport qui cherche a sortir de la barbarie. Quand a la couleur des joueurs, vous n’avez rien compris, je regarde
LNF dont les joueurs sont en majorité noir et j’apprécie leur virtuosité, et dans le futur je suis persuadé qu’il y aura plus de joueurs de couleur dans LNH et qui fera en sorte que le hockey ne sera plus un sport réservé a une majorité blanche.

Pour Minnesota,
Je prends note de votre réponse à mon commentaire.
Mais sans vouloir transformer nos échanges en joute ad nauseam,
je me demande comment vous relier votre souhait de voir les adversaires sprotifs
se respecter avec deux appréciations que vous faites des spectateurs :

« C’est une manifestation de »bas étage de primate que les tatoués spectateur encouragent. »
« Quand aux spectateurs il sont libre de manifester leur joie et de montrer leur débilités sans retenus. »

N’y a-t-il pas là un égarement, une forme de irrespect ?

Il y a excès et excès mais quand on en abuse, l’excès risque de déborder. Mais, après avoir lu l’article, il a le droit comme tout le monde de célébrer lorsqu’il compte un but. Qui n’a pas déjà fait le clown lorsque l’on marque pour son équipe. Laissez-le donc s’amuser car, lors de sa retraite, il sera trop vieux pour le faire. 😉

Je suis aussi un Fan de PK Subban et je l’admire autant pour son jeu sur la glace que pour son apport social hors glace. Par contre il faut faire attention entre commentaires raciste et/ou commentaires de gérant d’estrade. Il ne faut pas oublier qu’il a le statut de Super Star et que ces faits et gestes sont scrutés à la Loupe contrairement à d’autre joueurs n’ayant pas son statut. En passant Alexander Ovechkin à eu droit aux mêmes critiques que PK concernant ces manifestations après but…voir les commentaire de Don Cherry a CBC. Il y a certainement des gens encore aujourd’hui qui critique Subban pour la couleur de sa peau mais je peux vous garantir que lorsqu’il compte un but au Centre-Bell on ne les entendsplus!!! PK PK

Cet article est d’une grande réalité de la part de la journaliste ,mais Je ne peux m’empecher de rectifier un mot de cet article …Quand on parle d’arrogance chez ces athlenes noirs en faisant des gestes comme des pirouettes et et se projetant dans les baies vitrées …….ca c’est la fierté de la réusite et non de l’arogance mais il faut comprendre de ces critiques viennent des blanc jaloux qui ne vivent que pour dénigrer la réussite de grands talents ….laissez donc PK Subban vive ses réussites a sa facon, bandes de jaloux…..car la jalousie rend les gens stupides et ignorants …..

Heu, à ce que je saches, Dale Hunter, ex-joueur vedette des, entres autres, ex-Nordiques de Québec, joueur détesté du restant de la ligue, joueur genre « expressif » sur la glace, était un blanc, et il était critiqué et hué partout où il passait, sauf, bien sur, par les partisans de son équipe !

Je sais que c’est d’actualité de parler des différences entre les réactions des gens face à la couleur de la peau d’une personne, mais il ne faut pas non plus tomber dans l’exagération.

Par contre, les commentaires racistes à son égard de certaines personnes de Boston l’an dernier devraient être, sont et ont été condamnés, ce qu’il fallait faire.

J’adore P.K. Il est excellent, sympathique, bon, spectaculaire, s’occupe des fans, pose des gestes dans l’anonymat… Que demander de plus??? Il s’amuse comme un petit fou. Il démontre sa joie!!! Enfin de la fraîcheur dans un monde où il faudrait toujours être réserver dans la réussite… Regarder les joueurs de soccer, ils explosent lorsqu’ils marquent.. autant les noirs que les blancs…

Lâches surtout pas P.K., tu es un joueur extraordinaire et je suis fier de voir mes 4 enfants (blancs :)) littéralement tripper sur toi… tout comme leur père!!!

Parfaitement d’accord avec le point de vue de Katy. L’on n’en ferait pas tout un plat si P.K. était blanc.

Je suis entièrement d’accord, il y a longtemps que je constate cela de la part de certains commentateurs sportifs et ça me déçoit au plus haut point, ils ont l’air de dire il a eu ce qu’il voulait côté salaire maintenant qu’il livre la marchandise. Pourtant lorsque le contrat de PK Subban n’était pas signé on avait drôlement peur qu’il ne signe pas et on se demandait bien quand il allait signer et voilà qu’il le signe et « certains » s’amusent à lui faire de reproches en lui demandant presque de s’excuser d’avoir un si gros salaire et de pas toujours compter des buts à chaque partie. C’est un grand joueur, tout le monde à l’extérieur lui reconnaît son immense talent et nous ici on a la chance de l’avoir dans notre équipe et on se permet des commentaires désobligeants. Il aime exprimer sa joie d’une manière différente, pourquoi ne devrait-il pas? Ça fait du bien de voir quelqu’un qui aime son sport et qui veut faire en sorte que les spectateurs et téléspectateurs en fassent tout autant. Il a l’esprit d’équipe, il est capable d’aligner des phrases et d’être cohérent dans ses propos, il apprend même le français pour parler avec ses fans non mais vraiment que peut-il faire de plus. Une inconditionnelle de PK Subban!!!

Je me demande si de tels jugements ne pourraient être extrapolés à d’autres domaines que le sport. À la politique, par exemple.
Ainsi, nous pourrions nous demander si Barack Obama n’est pas jugé plus sévèrement parce qu’il est noir. Ce que votre article ne dit pas, c’est que tous les sujets des études étaient des « non-noirs ». Il serait intéressant de savoir comment les personnes de race noire voient le même phénomène.

Votre recherche est très pertinente. En ce qui me concerne c’est aussi culturel les noirs sont plus exubérants et tant mieux c’est grâce a eux que l’on a cette magnifique musique (de Josephine Baker a nos jours) et je ne parle pas de la dance .C’est évident que pour la culture (coincé ) anglo saxonne ça dérange.En résumé merci a la communauté noire pour tout ce qu’il nous ont apporté et bravo PK Subban.

Les critiques doivent venir des fans des clubs adverses, surtout américaines, où une grande proportion de blancs détestent les noirs. Je suis convaincu que la majorité des fans de Montréal admirent P.K.Subban.

J’aime PK et je veux qu’il continue de célébré à sa manière. Il est le meilleur et cause beaucoup de jalousie. GO PK GO

Pour débuter je suis une fan fini de Subban donc mon commentaire peut sembler comme parti pris et il le sera 🙂 P.K est un tres grand joueur de tres fort calibre et cela en dérange plus d’un et continuras de déranger tout au long de sa carriere qui ne fait que commencer P.K est fier de lui meme et fier de ses accomplissements c’est aussi un homme remarquable toujours souriant d’une bonté exemplaire envers les jeunes toujours le dernier a sortir de la glace apres un match car Il doit féliciter toute l’équipe peu de joueurs et meme aucun ne fait cela!!!! Arrogant oui Il l’est baveux aussi mais je croit que c’est ce qui fait de lui un meilleur joueur le Canadiens se mérite d’avoir un joueur aussi intense que lui car un joueur comme lui ne s’était pas vu depuis fort longtemps P.K n’a pas fini de faire jaser mais parlez en bien ou en mal Il mérite toute l’attention qu’on lui porte Il a le CH tatoué sur le coeur qu’Il soit noir ne change rien dans le coeur des partisans car on sais qu’Il nous meneras loin!!!

Plus ça change, plus c’est pareil ! Quelle étroitesse d’esprit que de relier une expression de joie, de satisfaction personnelle suite à une réalisation qui sème presque la folie au Centre Bell, à la couleur de la peau de celui (ou celle) qui l’a générée ! Bravo P.Kl ! Ne te laisse surtout pas impressionner par les personnes qui sont peut-être «jaloux» de ton succès.

Subban n’est pas critiqué parce qu’il est noir. Il est critiqué parce qu’il ne mérite pas d’être arrogant à ce point. Il a certes 22 points en 33 matchs, mais il est également au premier rang des joueurs étant à l’origine du plus de revirements, et au 4e rang de ceux qui ont le plus de pénalités mineures.. Subban ne joue pas pour son contrat de 9 millions par année, et c’est pourquoi il est à l’origine de critiques. Il a trop pris la grosse tête rapidement!