Entre Athènes, en 1896, et Londres, en 2012, les stades olympiques sont devenus des symboles importants des jeux, souvent l’occasion d’audaces architecturales. Les voici présentés en images et en mots.