Sports

Les nouveaux coureurs des bois

Courir en ville, c’est bien, mais courir en sentier, c’est mieux, se disent de plus en plus de Québécois. Qui, parfois, défient la raison en se tapant des circuits de plus de 160 km ! Pour comprendre ce qui les motive, notre journaliste les a suivis dans une épreuve par monts et par vaux en Gaspésie.