Dossier – Aider les jeunes à raccrocher

Sport, aide aux devoirs, parrainage, école pour les Noirs… Les initiatives pour lutter contre le décrochage scolaire se multiplient au Québec et ailleurs. Tour d’horizon.

Accrocheur

Si le taux de décrochage scolaire a chuté au Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est grâce à lui. Le Québec entier s’apprête à lui emboîter le pas.

Ne tuez pas Einstein!

La science est une solution au décrochage des garçons, soutient le professeur Marcel Thouin. Mais on l’enseigne mal au Québec. Et la réforme scolaire ne risque pas d’améliorer les choses !

Sortir l’école de l’école

À la maison familiale rurale du Granit, une école secondaire située à Saint-Romain, en Estrie, près de 90 % des élèves décrochent un diplôme d’études secondaires ou d’études professionnelles. Les jeunes apprennent sur le plancher des vaches !

Du sport pour tous

Avec sa dizaine d’installations sportives, le pavillon Wilbrod-Dufour, à Alma, a de quoi rendre jalouses bien d’autres écoles secondaires.

Un pour tous et tous pour un!

L’intégration des jeunes haïtiens est souvent douloureuse à l’école Calixa-lavallée. L’élite haïtienne se mobilise: collecte de fonds, parrainage des élèves… et un mot d’ordre: fierté.

Je suis noir et mon école aussi

Toronto avait déjà des écoles alternatives pour les Amérindiens et les homosexuels. En 2009, elle aura une école afrocentrique! Est-ce le retour de la ségrégation ou une solution au décrochage scolaire alarmant chez les jeunes Noirs?