Dans Ces enfants d’ailleurs, Arlette Cousture crée encore une foisdes personnages émouvants. Mais quelle pauvreté de la langue !