Dossier – La cyberguerre mondiale

La guerre électronique est en cours. Les réseaux électriques et bancaires de pays occidentaux ont déjà été attaqués par des pirates informatiques : par exemple, en janvier 2011, les systèmes informatiques du Conseil du Trésor et du ministère fédéral des Finances ont été complètement paralysés à la suite d’une puissante cyberattaque en provenance de la Chine. L’OTAN prend ces menaces très au sérieux.

La cyberguerre mondiale a commencé

Les réseaux électriques et bancaires de pays occidentaux ont déjà été attaqués par des pirates informatiques. L’OTAN prend ces menaces très au sérieux, a constate notre journaliste, qui a visite le centre top secret de l’organisation en Estonie.

Bienvenue en Estonie numérique !

Les Estoniens peuvent se targuer d’avoir été les premiers électeurs de la planète à pouvoir voter par Internet, l’an dernier, lors d’élections générales. Et ce n’est que l’une des multiples opérations qu’ils peuvent effectuer dans le site de l’État à l’aide de leur carte d’identité nationale, munie d’une puce.

Les confidences d’un ex-pirate informatique russe

Ils sont généralement jeunes… et n’ont souvent rien à perdre. Devrait-on craindre les pirates informatiques ? Ancien hacker, le Russe Alexeï Ostroukmov, 24 ans, s’est reconverti en sécurité des réseaux informatiques après avoir été débauché par une multinationale américaine. Entretien.