Dossier – Les nouvelles têtes à surveiller

Un photoreportage exclusif présentant les figures politiques clés des Premières Nations. Et une sélection de reportages pour découvrir les communautés autochtones qui innovent.

Le réalisme au pouvoir

Des entreprises, des emplois, du développement… Cela pourrait être le mantra des trois chefs autochtones décidés à bâtir un avenir pour leurs enfants, « avec » les Québécois et non « contre » eux.

Nuit blanche chez les autochtones

L’Assemblée des Premières Nations s’est donné un nouveau chef lors de sa 30e assemblée générale, qui avait lieu à Calgary du 21 au 23 juillet. Un reportage photo raconte d’heure en heure le scrutin le plus serré de l’histoire de l’Assemblée des Premières Nations, alors que cinq candidats s’affrontaient.

Chanter pour ne pas disparaître

Guitare au poing, de jeunes autochtones tentent de reconquérir par la musique leurs langues, menacées de disparition. Pas facile quand les radios commerciales vous boudent. Parlez-en à Samian…

Au nom de tous les siens

Son grand-père voulait qu’il soit avocat. Premier chirurgien autochtone du Québec, Stanley Vollant a effectivement plaidé. Pour que les facultés de médecine accueillent plus d’étudiants autochtones. Cause gagnée.

« Un indien, ça ne vaut rien… »

Huit ans après avoir fait trembler l’industrie du bois avec son film L’erreur boréale, le chanteur cinéaste Richard Desjardins récidive avec un documentaire-choc sur les Algonquins, le plus pauvre des peuples autochtones du Québec. Sera-t-il entendu ?

Là où les affaires roulent…

Une petite localité du Lac-Saint-Jean jouit d’un boom économique sans précédent grâce à son esprit d’entreprise. En foresterie, en transport, en tourisme, les emplois se créent par dizaines. Et les jeunes reprennent espoir. Bienvenue à Mashteuiatsh.

Des Cris en Or

Pure laine et autochtones se côtoient de plus en plus À Val-d’Or. Pour des raisons économiques, c’est vrai. Mais si c’était le début d’un véritable rapprochement?

Un phare nommé Manawan

À l’école Otapi, un élève sur cinq décroche son diplôme. C’est peu? C’est pourtant trois fois plus que dans les autres établissements autochtones du Québec.

Abolir la Loi sur les indiens?

Les mauvaises langues disent que les autochtones n’ont que des privilèges. Eux disent qu’au contraire ils sont le tiers-monde du Canada. Et si tout cela était la faute d’une loi désuète qu’Ottawa tarde à changer?