Dossier – Les vraies raisons de craindre la fin du monde

Les rumeurs les plus insensées ont couru sur la façon dont l’humanité périrait le vendredi 21 décembre 2012, date fatidique de l’apocalypse selon le calendrier maya. L’actualité a interrogé d’authentiques chercheurs pour cerner les éléments véridiques qui ont inspiré des prédictions. Également dans ce dossier : un essai de Jacques Godbout et un quiz sur la supposée fin du monde.

Ce que les Mayas n’avaient pas prévu

À l’approche du 21 décembre 2012, les rumeurs les plus insensées courent sur le Web au sujet de la façon dont l’humanité périra. Le calendrier maya, qui s’achève cette journée-là, annoncerait la date fatidique de l’apocalypse.

Des pôles sens dessus dessous

Les pôles magnétiques se sont déjà inversés au cours de la longue histoire de notre planète. Un tel événement aurait peut-être même contribué à la disparition de l’homme de Neandertal.