Dossier – Médecins de famille : les jeunes fuient la pratique

L’âge moyen des omnipraticiens au Québec est de près de 51 ans. D’ici 10 ans, des milliers de médecins de famille prendront leur retraite. Qui prendra soin de leurs patients ? Partout, on observe le même phénomène : la relève, déjà difficile à attirer en omnipratique, fuit les cabinets privés. Un dossier de L’actualité médicale

Médecine familliale : pourquoi les jeunes médecins hésitent-ils ?

Le Dr Patrick Bernier a pris le pouls de la génération Y. Il a découvert qu’une multitude de facteurs découragent les jeunes à devenir omnipraticiens. « Une jeune consoeur m’a déjà dit que, pour elle, exercer en cabinet était ce qu’il y avait de plus épuisant et qu’elle avait l’impression de se reposer quand elle faisait de l’urgence et de l’hospitalisation. »