Santé – Le meilleur de 2014

Découvrez (ou redécouvrez) les articles de la catégorie «Santé» les plus populaires sur Lactualite.com en 2014.

«Je ne serai pas là pour eux»

Être confronté à la mort n’est jamais facile, surtout quand le médecin ou l’infirmière est encore en formation. C’est pourtant, aussi, une occasion d’apprentissage. Le docteur Alain Vadeboncœur présente ici le récit d’une infirmière de sa connaissance, ébranlée par l’annonce d’une mort prochaine.

Aux petits maux les remèdes inutiles

Craindre la maladie permet de survivre, et s’éloigner des microbes écarte le risque de contamination, mais de là à mettre n’importe quoi sur la peau ou avaler des poisons, il y a une marge ! C’est pourtant ce que nous faisons depuis longtemps. Petit survol historique avec le docteur Alain Vadeboncœur.

Trois minutes de vie après la mort

On a beaucoup parlé, cette semaine, d’une étude du chercheur Sam Parnia, qui s’intéresse aux expériences de mort imminente. Mais il faut vraiment avoir l’imagination fertile pour croire que son étude appuie l’hypothèse hasardeuse de la «vie après la mort» — et ce, pour une foule de raisons, dit le docteur Alain Vadeboncœur.

Véronique et la haine «standard» sur Facebook

«Facebook devrait se poser de sérieuses questions sur sa tolérance au contenu explicite posté par des mineurs», croit Alain Vadeboncœur. Le docteur relate ici le cas d’une certaine «Véronique», dont le profil a été pris d’assaut par des internautes qui y ont laissé une avalanche de messages de haine.

La médecine qui en fait trop n’est pas sans risque

Nous dépensons probablement des milliards pour rien — pour des tests, des prises de sang et des traitements qui n’ont aucun effet réel sur notre santé, dit le Dr Alain Vadeboncœur. Pourtant, soigner moins, c’est souvent soigner mieux, explique le blogueur, qui partage ici une histoire fictive… mais fort éloquente.