Assistant cosmique
Techno

Assistant cosmique

L’astronaute Alexander Gerst aura comme coéquipier un robot pourvu d’intelligence artificielle lors de sa prochaine mission dans la Station spatiale internationale.

Un robot doté d’intelligence artificielle sera envoyé dans la Station spatiale internationale en juin. CIMON (pour Crew Interactive Mobile CompaniON), une sphère de cinq kilos de la taille d’un ballon de basketball, peut parler, et les quelques traits qui s’affichent sur son écran rappellent un visage humain.

De petites sphères capables de se déplacer de façon autonome ou de prendre des photos accompagnent déjà les astronautes, mais CIMON fera beaucoup plus.

Muni d’une caméra, le robot flottera librement en apesanteur dans la Station et sera en mesure de reconnaître son coéquipier, l’astronaute allemand Alexander Gerst, et d’interagir avec lui. Ce dernier testera les capacités de ce nouvel assistant au cours d’expériences qu’ils devront mener sur des cristaux et dans le domaine médical. Ils tenteront aussi de résoudre ensemble un cube Rubik.

CIMON a été conçu par Airbus, l’agence spatiale allemande et IBM, qui l’a doté de son logiciel d’intelligence artificielle Watson. À moyen terme, ses concepteurs souhaitent lui faire acquérir des compétences émotionnelles, qui feront de lui un médiateur entre les membres de l’équipage lors des longues missions dans l’espace.