Brèves technos
Techno

Brèves technos

Des écouteurs ouverts sur le monde pourraient aider les malvoyants. Et à votre avis, combien les pirates obtiennent-ils en revendant vos mots de passe volés ?

On a testé : les oreillettes Xperia Ear Duo

Écouter une chanson avec les oreillettes sans fil Xperia Ear Duo de Sony donne l’impression d’entendre une musique de fond dans un centre commercial.

Si l’idée semble absurde à première vue, le concept d’écouteurs ouverts sur le monde extérieur a tout de même ses avantages. L’appareil permet par exemple d’interagir avec les autres sans l’enlever et des malvoyants pourraient s’en servir pour suivre les instructions d’un navigateur GPS tout en demeurant alertes par rapport aux bruits qui les entourent.

Un gadget audacieux et prometteur, surtout avec l’omniprésence à venir des assistants vocaux.

Prix : environ 360 $.

***

Préserver son cerveau ?

(Illustration : Stéphanie Aubin)

Alors que des entreprises permettent de conserver en ligne une copie de nos photos numériques, la société américaine Nectome pousse le concept encore plus loin : créer une copie de sauvegarde du cerveau humain.

Le concept vient toutefois avec un bémol de taille : la manœuvre doit être effectuée sur une personne vivante… et elle est létale à 100 %. Nul n’a encore subi ce procédé, qui ne sera d’ailleurs pas au point avant plusieurs années, mais 25 intéressés ont payé un acompte de 10 000 dollars américains pour pouvoir en « profiter » lorsque le service sera lancé. Nectome préservera alors leur cerveau pour le jour où la technologie permettra d’en récupérer l’information.

***

Combien pour un mot de passe ?

Les pirates qui obtiennent des informations personnelles les revendent ensuite au plus offrant dans les boutiques en ligne du Web profond, ces émules de Kijiji où les produits illégaux remplacent les vieux frigos et les manteaux d’occasion pour bébés.

La valeur des informations dépend toutefois de leur qualité. Les comptes PayPal sont, par exemple, souvent vendus pour 10 % de leur solde et un compte Facebook ouvert depuis plusieurs années vaut davantage qu’un plus récent.