Brèves technos
Techno

Brèves technos

La chaîne suédoise Ikea se lance dans l’électronique ; la cryptographie postquantique s’ajoute à l’arsenal de protection des infrastructures informatiques ; et l’usine Samsung de Noida, en Inde, s’apprête à fabriquer 120 millions de téléphones intelligents par année…

On a testé : le haut-parleur ENEBY 20 d’Ikea

Ikea est un champion en matière de meubles à monter et de cuisines préfabriquées. La chaîne d’origine suédoise compte maintenant faire sa place dans un autre poste de dépenses important des familles : l’électronique.

L’entreprise produit désormais des haut-parleurs Bluetooth pour écouter de la musique à partir d’une tablette ou d’un téléphone intelligent. L’ENEBY 20 offre l’une des meilleures qualités sonores sur le marché pour son prix et une allure minimaliste plutôt jolie. On regrette cependant une dégradation du son à volume élevé, et le fait qu’il faille acheter une pile spéciale à 19,99 $ pour s’en servir sans devoir le brancher sur une prise électrique.

L’appareil carré est conçu pour s’agencer avec les meubles KALLAX et EKET, mais convient à n’importe quel mobilier, qu’il soit doté d’un nom aux sonorités scandinaves ou non.

Prix : 59,99 $.

 ***

(illustration : Stéphanie Aubin)

Protection quantique

Une nouvelle compétence est recherchée dans les curriculum vitæ des experts chargés de protéger les infrastructures informatiques du pays : la cryptographie postquantique.

Les ordinateurs quantiques commencent à apparaître dans les grandes entreprises technologiques et les agences gouvernementales, comme la NASA. Ces appareils mettent à profit la physique quantique pour résoudre des problèmes avec une efficacité redoutable, jusqu’à 100 millions de fois supérieure à celle d’un ordinateur personnel classique dans certains cas. Une puissance suffisante pour rompre le chiffrement qui protège nos données et nos communications. Ce serait donc catastrophique si elle tombait entre de mauvaises mains. La cryptographie postquantique vise à empêcher de telles attaques, en repensant les algorithmes de la sécurité informatique d’aujourd’hui pour qu’ils nous protègent contre ces ordinateurs surpuissants. À considérer comme sujet d’étude de votre prochain doctorat.

***

3,8

Nombre de téléphones intelligents qui seront produits à la seconde dans l’usine de Samsung à Noida, près de New Delhi, en Inde, lorsque ses travaux d’agrandissement s’achèveront, en 2020. Avec 120 millions d’unités assemblées par année, elle sera considérée comme la plus grande usine du genre au monde. Le géant de l’électronique y produira tant ses appareils haut de gamme — comme les Galaxy S — que ceux d’entrée de gamme, qui pourront servir à répondre à la demande locale. L’Inde est le deuxième marché de la planète pour les téléphones intelligents, après la Chine, avec 425 millions d’utilisateurs.