Comment choisir un moniteur pour le télétravail

Les journées à travailler sur le petit écran de votre ordinateur portatif paraissent longues et inconfortables ? Un moniteur externe pourrait régler vos problèmes.

Photo : Maxime Johnson

Tête vers le bas, dos recroquevillé, écran trop près des yeux : même après deux ans de pandémie, trop de télétravailleurs passent encore leurs journées devant un ordinateur portatif peu ergonomique. Plusieurs études le confirment, la montée du télétravail a d’ailleurs été accompagnée d’une importante hausse des maux de dos et du cou chez ceux qui ont adopté cette formule. 

Il existe pourtant des moyens d’améliorer votre installation. Vous pourriez par exemple élever votre ordinateur à la hauteur de vos yeux grâce à un support conçu à cet effet (ou en empilant vos vieux dictionnaires qui prennent la poussière dans votre bibliothèque), et utiliser un clavier et une souris externes.

Une autre solution consiste à vous doter d’un moniteur, qui aura l’avantage d’être plus gros que l’écran intégré de votre ordinateur. Vous pourrez non seulement l’installer à la bonne hauteur, mais aussi l’éloigner de vos yeux. En prime, la possibilité d’afficher plusieurs fenêtres à la fois grâce au grand format du moniteur pourrait même augmenter votre productivité de 5 % à 30 % environ (un pourcentage qui change selon les études et les tâches effectuées).

Les modèles sur le marché varient toutefois beaucoup. Selon la taille et les caractéristiques de l’appareil neuf qui vous intéresse, vous devrez par exemple payer de 150 dollars (pour un modèle générique de 21,5 po) à plus de 2 000 dollars (le prix du nouveau Studio Display d’Apple).

Voici comment vous y retrouver dans les fiches techniques de ces moniteurs afin de dénicher celui qu’il vous faut.

Taille

Les moniteurs sur le marché varient généralement de 21,5 po à 49 po. Optez pour un modèle de 21,5 po si vous voulez dépenser le moins d’argent possible (de 150 à 200 dollars environ). Vous améliorerez votre posture, mais pas votre productivité. L’écran est peut-être plus gros que celui de votre ordinateur portatif, mais il est en contrepartie placé plus loin, ce qui réduit l’avantage. Les moniteurs de 21,5 po plaisent toutefois à ceux qui utilisent deux écrans, afin par exemple de travailler sur l’un et d’afficher son logiciel de messagerie sur l’autre. 

Pour voir une bonne différence, il faut se tourner vers un modèle d’au moins 27 po. À partir de cette taille, le choix d’options (affichage, résolution, rafraîchissement, design, etc.) augmente généralement. Ces dernières années, les formats encore plus gros, comme les modèles de 34 po, ont commencé à avoir la cote. Samsung offre même des moniteurs plus imposants, de 49 po. Le prix, l’espace dont vous disposez et les caractéristiques dont vous avez besoin devraient guider votre choix. 

Résolution

La résolution (généralement 1080p, QHD ou 4K) détermine la clarté des images et du texte à l’écran. Évitez les trop gros moniteurs avec une faible résolution (comme un modèle de 27 po avec une résolution de 1080p), puisque le texte risque de paraître pixélisé. Les moniteurs avec une résolution élevée (4K et plus) sont surtout avantageux pour ceux qui travaillent avec des photos, des vidéos ou des documents 3D. Si ce n’est pas votre cas, vous ne perdez rien à acheter un écran du genre, mais vous paierez trop cher pour vos besoins. 

Format

La vaste majorité des moniteurs sur le marché sont dotés d’un format rectangulaire 16:9, le même que celui des téléviseurs. Pour les plus gros modèles, des formats plus larges gagnent toutefois en popularité, comme les écrans « ultralarges » 21:9, qui ont l’avantage de permettre l’affichage de deux grandes fenêtres simultanément, afin par exemple de prendre des notes pendant une vidéoconférence.

Taux de rafraîchissement

Le nombre d’images par seconde (souvent indiqué en hertz) qu’un écran peut afficher est surtout recherché par les amateurs de jeux vidéos, mais un rafraîchissement élevé (120 Hz et plus) permet aussi aux télétravailleurs de faire défiler le texte de façon plus fluide. La caractéristique n’est pas essentielle, mais elle est appréciée de plusieurs.

Ports

Certains moniteurs peuvent être reliés à un ordinateur avec un câble USB-C plutôt qu’avec un câble HDMI comme c’était le cas depuis plusieurs années. Si vous possédez un ordinateur récent, cela pourrait vous permettre d’éviter de devoir utiliser un adaptateur (puisque les ports HDMI se font de plus en plus rares).

Notons que certains moniteurs peuvent aussi servir de station d’accueil USB. Vous pourrez alors y brancher votre clavier et votre souris en permanence, plutôt que de devoir les retirer de votre ordinateur portatif dès que vous souhaitez le transporter. Dans les deux cas, il s’agit de fonctionnalités intéressantes, mais non essentielles.

Couleurs et autres technologies d’affichage

Diverses technologies d’affichage font varier sensiblement le prix d’un moniteur, mais ce ne sont pas tous les utilisateurs qui pourront en profiter. C’est notamment le cas de la gestion des couleurs, qui peut être présentée de différentes façons par les fabricants. Plus le pourcentage du spectre des couleurs DCI-P3 est grand, par exemple, plus vous pourrez discerner différentes couleurs et plus le prix sera élevé. Si vous ne savez pas ce qu’est le DCI-P3, il s’agit d’une dépense dont vous pouvez vous passer. Des technologies comme l’imagerie à grande gamme dynamique (HDR) peuvent quant à elles être intéressantes si vous comptez regarder des films sur cet écran, mais elles n’amélioreront aucunement votre expérience sur Excel, par exemple.

Haut-parleurs, caméra Web et microphone

Si vous refermez votre ordinateur portatif pendant que vous travaillez, pour utiliser uniquement le moniteur externe, vous aurez probablement besoin de haut-parleurs, d’une caméra Web et d’un microphone. Les écrans équipés de ces composants sont assez rares. Et les quelques modèles dotés de haut-parleurs intégrés n’offrent que dans la minorité des cas une bonne qualité sonore. Considérez l’achat de ces accessoires séparément, ou servez-vous de l’écran de votre ordinateur portatif lorsqu’il vous faut une caméra Web et un microphone pour une vidéoconférence.

Ergonomie

Optez pour un moniteur dont vous pouvez ajuster la hauteur et l’inclinaison. Le haut de l’écran doit être placé au niveau de vos yeux, et incliné légèrement vers le haut. Certains modèles peuvent aussi être tournés de gauche à droite, ce qui peut être pratique pour travailler temporairement à deux, par exemple, mais qui est moins utile dans un contexte de télétravail.

N’oubliez pas les accessoires

Vous aurez aussi besoin d’un clavier et d’une souris externes (comptez environ de 50 à 250 dollars pour un ensemble, selon la qualité) pour utiliser votre moniteur externe avec un ordinateur portatif. Pour brancher et débrancher l’ordinateur facilement et pour garder un bureau propre, vous pouvez aussi brancher tous les accessoires dans une station d’accueil. Selon le nombre de ports et leur vitesse de transfert, ainsi que les autres caractéristiques de l’appareil (comme la puissance de recharge), attendez-vous à payer de 75 à 350 dollars.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.