Comment les PS5 et la Xbox Series X transforment le jeu

Disposant de formidables innovations technologiques, les nouvelles consoles optimisent l’expérience du joueur. Notre chroniqueur techno Maxime Johnson les a essayées.

Crédit : L'actualité

Depuis les années 1970, chaque nouvelle génération d’appareils représente l’occasion pour les développeurs de rehausser le niveau de leurs créations. Les consoles de neuvième génération, les PS5 de Sony et la Xbox Series X de Microsoft, ne feront pas exception.

Les nouvelles technologies offertes dans ces appareils devraient en faire des incontournables pour les amateurs de ce média plus populaire que jamais — 53 % des Québécois disent jouer à des jeux vidéo et 38 % à des jeux sur console, selon une étude dévoilée cette semaine par le studio Gameloft et la maison de sondages Léger.

Le lancer de rayons

Dans Spider-Man : Miles Morales, sur la PS5, le lancer de rayons affiche des reflets réalistes sur les immeubles (image du haut). Capture d’écran : Maxime Johnson.

Les nouvelles consoles améliorent l’allure des jeux de différentes façons. Leurs nouvelles composantes décuplent leur puissance, ce qui permet d’afficher les jeux à une meilleure résolution, avec plus de détails dans les univers virtuels.

La plus grande nouveauté est toutefois le lancer de rayons (ray tracing, en anglais), qui permet à la console de calculer avec précision la réflexion de la lumière sur les surfaces. La technique n’est pas nouvelle : elle confère aux films de Pixar (Bagnoles, L’université des monstres) leur réalisme depuis quelques années. Jusqu’à tout récemment, le lancer de rayons était toutefois trop complexe pour être utilisé dans un jeu vidéo.

Optimisées pour le lancer de rayons, les cartes graphiques de ces nouvelles consoles permettent maintenant d’effectuer les calculs nécessaires sans ralentir le reste du système.

Dans un jeu comme Spider-Man : Miles Morales, sur la PS5, la technique permet par exemple de voir les véritables reflets de la ville de New York et de Spider-Man dans les fenêtres de gratte-ciel. Lorsque la fonctionnalité est désactivée, on voit plutôt une image générique de la ville. Dans un jeu comme Watch Dogs : Legion, d’Ubisoft, on peut voir les reflets des néons de Londres apparaître dans les flaques d’eau sur le sol et sur le toit des voitures, par exemple. L’effet ne change pas les jeux, mais il leur confère une dose de réalisme supplémentaire.

Les fréquences de rafraîchissement améliorées

Les fréquences de rafraichissement améliorées rendent certains jeux rapides plus fluides, comme Forza Horizon 4, sur la Xbox Series X. Capture d’écran : Maxime Johnson.

La puissance accrue des PS5 et de la Xbox Series X offre un autre avantage : celui de pouvoir afficher plus d’images par seconde. Alors que le cinéma est projeté en 24 images par seconde et que, ces dernières années, les consoles avaient en général la capacité d’afficher 30 images par seconde (limite en deçà de laquelle une image peut paraître saccadée), les nouvelles consoles proposent souvent 60, voire 120 images par seconde.

Dans un jeu de tir à 120 images par seconde comme Gears 5, sur la Xbox Series X, le positionnement du joueur, des ennemis, de la lumière et des balles en mouvement est donc recalculé et redessiné à des intervalles de 0,008 seconde.

Pour en profiter, il faut toutefois être équipé d’un téléviseur compatible avec un tel affichage. La plupart des téléviseurs à ultra-haute définition sont capables de gérer un taux de rafraîchissement de 60 images par seconde, mais seuls les modèles haut de gamme récents supportent un taux de 120 images par seconde en 4K.

En pratique, ce dispositif rend les images plus nettes pendant les scènes d’action et, surtout, il rend le jeu plus fluide. Les commandes sont plus réactives, comme lorsqu’on conduit une voiture sport plutôt qu’une fourgonnette.

Le stockage SSD

Il ne faut plus que quelques secondes aux joueurs pour lancer un jeu comme Assassin’s Creed Valhalla sur la Xbox Series X. Capture d’écran : Maxime Johnson.

Alors que les jeux étaient enregistrés sur des disques durs dans les consoles de dernière génération, ils le sont maintenant sur des disques SSD, où l’information est stockée sur des puces électroniques qui permettent d’écrire et de lire les données beaucoup plus rapidement.

Ici aussi, la technologie n’est pas nouvelle. Les disques SSD équipent de plus en plus d’ordinateurs depuis quelques années, mais leur prix trop élevé en empêchait l’utilisation dans les consoles. Ils sont désormais plus abordables.

En plus des disques SSD, Sony et Microsoft ont adopté pour leurs appareils d’autres technologies reliées qui permettent par exemple de compacter plus efficacement l’information et d’y accéder rapidement pendant une partie.

En moyenne, les jeux optimisés pour les PS5 et la Xbox Series X peuvent être chargés de 5 à 10 fois plus vite qu’avec les PS4 et la Xbox One précédentes. L’attente est donc moins longue avant de pouvoir se plonger dans l’action. Les temps de chargement dans les jeux (pour se téléporter d’un bout à l’autre d’une carte dans un monde ouvert, par exemple) ont aussi fondu grâce aux nouveaux modes de stockage.

Le stockage de nouvelle génération offre aux joueurs une expérience plus agréable grâce à d’autres nouveautés permises par la technologie — la fonction Quick Resume de la Xbox Series X permet par exemple de mettre ses parties en mémoire lorsqu’on ferme le logiciel afin de passer d’un jeu à un autre en quelques secondes seulement.

L’audio 3D

Avec un casque d’écoute, le joueur peut entendre précisément la provenance des sons dans Spider-Man : Miles Morales, sur la PS5. Capture d’écran: Maxime Johnson.

Les consoles de nouvelle génération améliorent, chacune à leur manière, l’audio 3D des jeux vidéo. Cette technologie indique au joueur la provenance exacte d’un son, qu’il vienne d’en haut, de devant ou de derrière.

Alors qu’il fallait autrefois être entouré de haut-parleurs pour profiter d’un son de ce type (les salles de cinéma disposant de la technologie Dolby Atmos sont par exemple dotées de 128 enceintes pour reproduire cet effet), les technologies récentes permettent désormais de le faire avec de simples écouteurs.

En modifiant légèrement les bruits qui parviennent aux oreilles du joueur (on ajoute par exemple un délai minuscule entre l’oreille gauche et la droite), des algorithmes sophistiqués peuvent ainsi donner l’impression qu’un hélicoptère est dans les airs, au-dessus du joueur, en même temps qu’une voiture arrive derrière lui, sur sa gauche.

Avec la PS5, n’importe quel casque d’écoute peut être branché dans la manette pour offrir cet effet, et la plupart des jeux vidéo optimisés pour la console sont compatibles avec l’audio 3D. Alors que Sony a conçu sa propre technologie audio pour la PS5, la Xbox Series X est compatible avec des technologies existantes, comme Dolby Atmos et DTS:X, à condition d’en faire l’achat. Cela permet en outre de profiter de l’effet dans des films et des séries sur Netflix, notamment. 

L’audio 3D peut être utilisée par les développeurs pour influencer le jeu lui-même (en donnant au joueur des indices auditifs lui permettant de deviner où se cache un ennemi, par exemple) ou pour changer la manière dont la musique est enregistrée

Notons enfin que d’autres nouveautés offertes sur ces consoles contribuent à améliorer encore plus l’interaction des amateurs avec les jeux. La manette de la PS5, par exemple, peut vibrer avec précision pour reproduire entre les mains du joueur ce qu’il voit à l’écran (que ce soit l’effet d’un véhicule sur une route de gravier ou d’un sac de maïs soufflé qui éclate petit à petit).

En améliorant la façon dont les joueurs voient, ressentent et écoutent un jeu, les consoles de nouvelle génération lancées cette semaine au Canada devraient repousser la limite de l’immersion encore plus loin pour les années à venir. 

Laisser un commentaire

Pour ce qui est du design du boitier je trouve la PS5 plus belle. Microsoft ne se sont pas forcé avec leur tour noire.

Répondre

Ils l’ont conçu ainsi afin d’augmenter ses capacités de refroidissement. C’est le désagrément de la fonction avant la forme!