Des octets dans mes neurones

Elon Musk crée une société qui travaillera à repousser les limites du cerveau humain.

(Photo : William Callan / Contour par Getty Images)

Elon Musk, l’homme derrière Tesla et SpaceX, aspire désormais à améliorer les capacités mentales de l’être humain en fusionnant cerveau et ordinateur, à l’aide d’implants dans notre système nerveux. Pour y parvenir, le milliardaire a lancé une nouvelle entreprise, Neuralink.

Cette fusion homme-machine pourrait rendre possible le stockage de notre mémoire sur des supports externes ou la stimulation de tissus nerveux chez des patients atteints de maladies comme l’alzheimer.

Si Musk cherche à repousser les limites biologiques du cerveau humain, c’est qu’il pressent un péril pour l’humanité : l’intelligence artificielle. L’homme d’affaires et visionnaire craint qu’elle ne finisse par surclasser l’intelligence humaine et ne réduise l’homme à un rôle de subalterne ou, pis, d’animal de compagnie. La société Neuralink constitue pour lui un moyen de repousser cette échéance.

Les commentaires sont fermés.

Je ne sais pas si monsieur Musk est un fan de Star-Trek…

Ce qu’il propose est exactement ce qu’une race extra-terrestre dénommé Borg ont fait. Ils sont devenu hyper-intelligent, capable de contrôler la matière mais cela a eu un prix. Ils ont perdu leur humanité et sont devenu des monstres implantant de force leur merveilleuse façon de vivre.

« Nous somme les Borg. Toute résistance est inutiles. Vous allez être assimilés. »

Bien sur ce n’est qu’un récit de science-fiction mais depuis quelques décennies la vrai science a tendance à dépasser la fiction.

Alors… S.V.P. attention monsieur Musk.

Les plus populaires