Des voitures capables de communiquer avec les piétons ? C’est pour demain !

Des véhicules présentés au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas permettent d’interagir directement avec l’extérieur. Et comme les nouveautés ne manquent pas lors de cette grande foire, en voici cinq, triés sur le volet.

Communiquer avec l’extérieur

Photo : Maxime Johnson.

Quelques modèles de véhicules présentés au CES sont dotés de fonctionnalités pour interagir avec les piétons. La Fiat Centoventi affiche par exemple des messages préenregistrés sur un écran sur sa porte arrière.

Certains concepts sont aussi plus futuristes. L’équipementier Harman espère utiliser les téléphones 5G des piétons et cyclistes pour alerter les automobiles de leur présence, et vice-versa.

D’autres fonctionnalités de communication avec les piétons devraient quant à elles voir le jour plus rapidement.

Le PDG de Tesla Elon Musk a annoncé que ses voitures pourront bientôt parler directement avec les gens qu’elles croisent sur la rue.

Des écrans de gauche à droite

Photo : Maxime Johnson.

Les écrans à l’intérieur des véhicules ne cessent de grandir d’année en année. S’il faut se fier à ce qui a été présenté récemment au CES, la prochaine étape devrait être l’apparition de tableaux de bord numériques aussi larges que les voitures elles-mêmes.

Plusieurs usages ont été imaginés pour de tels systèmes. Dans la Vision-S de Sony, le conducteur peut transférer au besoin le contrôle de certaines fonctionnalités au passager, comme la musique ou la navigation.

Audi a pour sa part conçu un système où le chauffeur peut effectuer une vidéoconférence avec trois personnes en même temps, chacune sur son propre moniteur. Avec l’arrivée des véhicules autonomes en tête, le fabricant allemand a même mis au point un concept d’écran rétractable, qui peut sortir du tableau de bord pour s’agrandir et présenter un film, par exemple.

La stratégie de l’écran qui s’adapte à l’usage est aussi mise de l’avant par le fabricant chinois Byton. Sa voiture électrique M-Byte en est dotée d’un de 48 pouces pouvant être utilisé en mode film, jeu vidéo, méditation et productivité. Si les modèles de Sony et Audi sont toujours à l’état de concept, l’automobile de Byton devrait pour sa part être lancée dès 2021.

De nouveaux modèles d’affaires

Photo : Maxime Johnson

Le fabricant Fisker, du designer américano-danois Henrik Fisker, a présenté au CES le Fisker Ocean, un VUS électrique attendu pour 2022 et conçu pour être le plus écologique sur le marché, grâce notamment à un toit solaire et à l’utilisation de matériaux recyclés.

Fisker pourrait toutefois surtout chambouler l’industrie avec son nouveau modèle d’affaires. L’entreprise est en effet entièrement numérique, sans aucun concessionnaire. Les ventes de l’Ocean passent toutes par une application mobile, et il est aussi possible de louer le véhicule sans entente à long terme, pour un prix qui inclut les frais d’entretien et de réparation.

Confort extrême recherché

Photo : Maxime Johnson.

Voilà quelques années que les concepts présentés au CES tentent de réinventer les habitacles, afin de les adapter à l’arrivée des automobiles autonomes. Parmi les thèmes abordés au CES 2020, notons le confort extrême. BMW a par exemple réimaginé une i3 pour la transformer en cabine de première classe sur quatre roues. Le siège du passager à l’avant a ainsi été enlevé pour permettre à la personne assise à l’arrière d’allonger ses pieds, et une table a été placée à sa gauche.

Toujours chez BMW, on retient aussi l’arrivée prochaine d’un siège zéro gravité pour le passager avant, qui se positionne pour donner l’impression d’être en apesanteur. Si des chaises du genre sont communes dans la vie de tous les jours, celles-ci sont plus complexes à implanter dans un véhicule. Le constructeur allemand a d’ailleurs dû créer un système de ceinture qui bouge avec le banc, et de nouveaux coussins gonflables placés dans le siège directement, qui entourent le passager en cas d’accident.

Visage sous haute surveillance

Photo : Bosch

Quelques automobiles sur le marché sont déjà équipées de caméras filmant le conducteur. C’est notamment le cas des Cadillac dotées du système de conduite semi-autonome SuperCruise, qui s’assurent que la personne derrière le volant regarde bel et bien la route lorsque la fonctionnalité est activée.

D’autres usages du genre ont été imaginés au CES 2020. La voiture concept Toyota LQ peut par exemple ajuster la lumière à bord pour réveiller le conducteur lorsque le passager semble moins alerte.

Le prototype le plus intéressant a toutefois été démontré par l’équipementier Bosch, qui a mis au point un pare-soleil transparent qui filme le conducteur pour déterminer s’il a le soleil dans les yeux et qui s’assombrit alors en partie pour lui projeter de l’ombre et ainsi améliorer son confort, sans lui bloquer la vue. Reste maintenant à voir si un fabricant adoptera ou non la technologie dans l’un de ses futurs véhicules.