Léguer son compte Facebook à un «ami»

Le réseau social permet désormais de donner un accès partiel à son compte à un ami en cas de décès.

Photo : iStock
Photo : iStockphoto

La photo de profil sur Facebook où vous avez les doigts dans le nez est bien drôle. Mais aimeriez-vous qu’elle y reste à tout jamais ?
Blogue_vie-numerique1

Il y a quelques jours encore, lorsque Facebook était avisé du décès d’un membre par des proches, l’expression «En souvenir de» était ajoutée à côté de son nom, et son profil était figé ad vitam æternam. Désormais, le réseau social vous donne trois options : laisser les choses ainsi, effacer votre compte à votre mort ou léguer les clés à un «contact légataire».

Les pouvoirs de ce dernier sont limités. Il peut modifier votre photo de profil ou de couverture, entrer une publication sur votre mur — tels les détails de la réception funéraire — et répondre aux nouvelles invitations d’ajout d’ami, comme cette cousine qui n’était pas sur Facebook au moment de votre décès.

Le contact légataire ne peut toutefois pas effacer vos publications précédentes, ni lire vos messages privés, ni publier en votre nom, ni supprimer des amis. Si vous préférez accorder un accès total à votre compte, mieux vaut désigner un successeur (et lui fournir le code d’accès) sur votre testament.

Vous pouvez demander la suppression de votre compte à votre mort ou désigner un contact légataire dès maintenant, dans vos paramètres de sécurité. Une fenêtre s’ouvrira ensuite pour écrire, si vous le désirez, un message à ce dernier.

Contact légataire Facebook

Évidemment, c’est avant votre décès qu’il faut penser à tout cela. Si vous ne faites rien, votre profil sera figé, et les mots «En souvenir de» apparaîtront à côté de votre dernière photo de profil, quelle qu’elle soit.

Dans la même catégorie