Les cinéastes et les fabricants de télé font la paix

Après avoir reproché pendant des années aux fabricants de téléviseurs de travestir leur travail avec des technologies modifiant l’allure des films, les cinéastes d’Hollywood ont finalement trouvé un terrain d’entente avec les géants de l’électronique.

Photo : iStockPhoto

Terminé les films qui prennent l’allure d’un roman-savon lorsqu’on les regarde à la maison. Les fabricants de téléviseurs, les grands studios hollywoodiens et les entreprises de services technologiques qui sont reliées de près ou de loin au monde de la télé et du cinéma se sont entendus au cours des derniers mois pour que les nouveaux téléviseurs soient désormais dotés d’un mode pour afficher les films de la façon dont leurs créateurs les ont conçus.

Et fait rare dans cette industrie, ce mode sera exactement le même sur tous les modèles, en plus d’avoir un nom unique, peu importe la marque de sa télévision.

« Le plus difficile de tout ce processus a été de trouver le nom », avoue d’ailleurs en riant Tim Alessi, directeur sénior du marketing et directeur du développement des nouveaux produits chez LG, rencontré lors du Consumer Electronics Show. « Les fabricants veulent normalement se démarquer les uns des autres. Avoir une fonctionnalité unique avec un même nom est un concept qui nous est complètement étranger! »

Le nom qui a été choisi par l’industrie est Filmmaker Mode. Le terme anglophone sera utilisé dans tous les pays, peu importe la langue d’affichage de la télévision, selon ce qu’a confirmé à L’actualité l’UHD Alliance, l’organisation derrière la création du nouveau mode et qui regroupe les créateurs de contenu, les fabricants de téléviseurs et les distributeurs.

Lorsque ce mode sera utilisé, le taux de rafraîchissement s’ajustera en fonction de ce qui est à l’écran (pour qu’un film tourné en 60 images par seconde soit bel et bien présenté en 60 images par seconde, par exemple) et pratiquement tous les effets numériques qui transforment l’image dans les télévisions modernes seront désactivés. « Le point le plus important était d’enlever les effets qui compensent les mouvements à l’écran, car ce sont eux qui créent un effet de soap opera », explique en entrevue Michael Fidler, président de UHD Alliance.

« Ces effets sont intéressants dans certains contextes, mais beaucoup de réalisateurs et de cinématographes trouvent qu’ils dérangent le spectateur pendant une émission ou un film », ajoute Tim Alessi. Chaque marque de téléviseur possède un effet pour « améliorer » le mouvement, comme TruMotion ou Auto Motion Plus, et celui-ci est généralement activé par défaut.

La communauté hollywoodienne est particulièrement vocale contre ces effets depuis quelques années. L’acteur Tom Cruise et le réalisateur Chris McQuarrie ont par exemple publié une vidéo expliquant comment les désactiver, à l’occasion du lancement du film Mission: Impossible – Fallout en disque Blu-ray. « Si vous possédez une télévision haute définition moderne, il y a de bonnes chances pour que vous ne regardiez pas les films de la façon dont les cinéastes les ont conçus », avait expliqué McQuarrie.

Martin Scorsese, Edgar Wright, James Gunn, Rian Johnson, Christopher Nolan, Paul Thomas Anderson et plusieurs autres ont aussi élevé leurs voix contre ces effets.

 

Avec de plus en plus de contenu produit directement pour les services de diffusion, des écrans toujours plus grands et avec une qualité d’image pratiquement irréprochable, les attentes envers la télévision sont plus grandes que ce qu’elles étaient auparavant. Ce qui explique probablement pourquoi ces effets offerts depuis les années 1990 sont désormais dénoncés avec autant de vigueur.

L’arrivée du Filmmaker Mode devrait calmer l’industrie. Près d’une vingtaine de cinéastes, incluant ceux nommés ci-haut, ont d’ailleurs souligné son arrivée à l’automne dans un communiqué, lorsque la fonctionnalité a été dévoilée pour la première fois.

« Nous mettons beaucoup d’efforts dans nos films, et nous prenons mille décisions par jour à propos du son, de la couleur, de l’éclairage, de l’ombre, des performances et de l’émotion. Filmmaker Mode permet de voir le résultat de ces choix à la maison », avait alors déclaré le réalisateur James Cameron.

La lutte contre l’effet roman-savon n’est toutefois pas terminée. « La majorité des gens ne changent jamais les paramètres de leur téléviseur, il est donc important que le Filmmaker Mode puisse s’activer automatiquement lorsqu’un film ou une série télé est à l’écran », explique Michael Fidler.

Pour permettre cette activation automatique, ceux qui produisent les disques Blu-ray, les câblodistributeurs et les services de diffusion en ligne devront ajouter des métadonnées à leur contenu. La tâche est simple, mais l’UHD Alliance doit tout de même convaincre ses membres de le faire, idéalement avant l’arrivée des premiers téléviseurs dotés de la fonctionnalité au printemps.

Même si un distributeur n’intègre pas le code nécessaire, les utilisateurs soucieux de l’image pourront heureusement aussi activer le mode avec leur télécommande. En plus de LG, les fabricants Samsung, Panasonic, Vizio et Philips offriront aussi le mode Filmmaker Mode sur leurs téléviseurs lancés cette année.

Ceux qui ne prévoient pas changer d’appareil peuvent évidemment désactiver tous les effets de traitement de l’image manuellement dans leurs paramètres s’ils veulent reproduire le Filmmaker Mode. Le processus est légèrement plus complexe, mais le résultat devrait être le même.

Les commentaires sont fermés.

Bonjour, je suis le conjoint de Dominique Thouin ( [email protected]) est-il possible d’avoir plus de 4 lectures par mois. L´ abonnement est à son nom.
Merci

Bonjour M. Johnson,

Vous devez utiliser le courriel associé au compte d’abonné pour vous connecter sur notre site Web.

Les plus populaires