Pourquoi votre téléphone intelligent est-il lent?

Les mises à jour colmatent les failles de sécurité, ajoutent de nouvelles fonctions… et ralentissent parfois nos gadgets.

Blogue_vie numeriqueVoici une petite histoire qui vous sera peut-être familière. Vous achetez un nouveau gadget — une tablette, par exemple. Au début, vous êtes soufflé par sa vitesse; elle démarre en quelques instants et les applications s’ouvrent quasi instantanément.

Puis, deux ans plus tard, vous avez l’impression d’avoir un escargot entre les mains. Vous touchez l’icône «jouer», puis des secondes s’écoulent avant que la vidéo ne prenne vie. Vous glissez votre doigt sur l’écran, et la page du magazine défile une heure plus tard dans les Maritimes.

Quel est le problème? Possiblement les mises à jour.

Les mises à jour jouent trois rôles. Colmater les failles de sécurité, corriger les bogues et ajouter des fonctionnalités. Les deux premiers sont généralement sans grandes conséquences sur la performance. Le troisième peut toutefois faire suer d’effort vos ordinateurs, tablettes et téléphones intelligents.

Toutes les fonctions, telle une belle animation lors de l’ouverture d’une application, utilisent de la mémoire. Or, celle-ci est limitée.

Mise à jour après mise à jour, «les logiciels nécessitent de plus en plus de ressources», explique Adrian Dragoescu, technicien en informatique à Insertech, une entreprise de vente et de réparation de matériel électronique. Comme la mémoire reste la même, l’appareil finit par en manquer… et ralentir.

Évidemment, vous pouvez régler le problème en achetant un nouvel appareil. Mais si, comme moi, vous aimez conserver vos gadgets aussi longtemps que possible, d’autres options s’offrent à vous.

Pour les ordinateurs, une solution peu coûteuse consiste à ajouter de la mémoire — certains PC et Mac ne le permettent toutefois pas.

La situation s’avère plus complexe avec les téléphones intelligents et tablettes, puisque leurs composantes ne peuvent pas être modifiées. Pour éviter les problèmes de lenteur, certains ne font tout simplement pas leurs mises à jour. «Je ne le conseille pas, prévient Adrian Dragoescu. Ça laisse les failles de sécurité ouvertes, les petites et les grandes.»

Si vous optez malgré tout pour cette avenue, sachez que vous pouvez effacer les mises à jour que vous avez déjà effectuées en restaurant les paramètres d’usine de votre appareil. Sauvegardez d’abord vos données, puisque celles-ci seront du même coup effacées.

Une voie plus sage est de faire preuve de patience. «Ce n’est pas une mauvaise idée d’attendre avant d’installer un nouveau système d’exploitation, dit Adrian Dragoescu. Cela donne le temps à l’entreprise de “patcher” les problèmes qu’auront les premiers utilisateurs.»

Si des problèmes de lenteur surviennent une fois la mise à jour effectuée, allez faire un tour dans les réglages de votre téléphone ou de votre tablette. Différentes fonctions, notamment des animations graphiques, peuvent être désactivées afin de gagner de précieuses secondes ici et là.

Dans la même catégorie
1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Selon mon expérience avec le Ipad 2, les mises à jour, pour certaines compagnies comme Apple, servent réellement à créer l’obsolescence programmée de leurs «vieux» appareils. Et attention, il n’est pas toujours possible de revenir en arrière. Dans le contrat de quarante-douze pages qui accompagne la mise à jour, celui que nous ne lisons jamais, c’est indiqué. Ça aussi je l’ai appris à mes dépends avec Apple…