Scène locale, rayonnement international

Lors de la prochaine édition de MTL connecte : la Semaine numérique de Montréal, présentée du 12 au 17 octobre, certains des plus grands noms du numérique convergeront vers la métropole du Québec, en personne comme en virtuel. Une preuve de plus de l’incroyable pouvoir d’attraction de Montréal dans le domaine des nouvelles technologies.

Photo : Grégoire Gaudreault

Montréal, on le sait, est devenu un pôle majeur dans le domaine des technologies de pointe. De l’aéronautique aux jeux vidéo, en passant par l’intelligence artificielle, les arts et la postproduction audiovisuelle, tout un écosystème numérique s’est développé dans la ville au fil des ans. Il semblait donc inévitable qu’un événement comme MTL connecte voie le jour afin de mettre en relation les divers acteurs du milieu local et international. 

Avec plus de 300 conférenciers et de nombreux partenaires internationaux, MTL connecte est un événement résolument mondial. Les chiffres de la dernière édition le confirment : 41 % des participants venaient de l’extérieur du Québec, une proportion notable étant issue de pays comme la France et les États-Unis, bien sûr, mais également la Corée du Sud, l’Allemagne, les Émirats arabes unis et le Brésil.

Vingt-cinq délégations internationales sont attendues lors de l’édition 2021, qui accueillera des participants en provenance des quatre coins du monde. « On fait aussi de plus en plus de liens avec les pays dits émergents », explique l’organisateur de MTL connecte, Mehdi Benboubakeur. « Nous avons mis en place un programme d’accessibilité qui offre l’accès complet à l’événement à de jeunes professionnels et chercheurs venus d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie du Sud. Cette année, ce sont plus de 1 300 jeunes qui vont en bénéficier. »

La métropole, le Québec et le monde

C’est un véritable réseau mondial que tisse MTL connecte au moyen de partenariats avec d’autres villes, notamment Nantes, qui présente chaque année sa « digital week » ainsi que Bruxelles, qui a maintenant son propre Printemps numérique parrainé par l’organisation montréalaise. « L’événement s’appelle MTL connecte, mais c’est le Québec tout entier qu’on veut faire rayonner », précise Mehdi Benboubakeur. « On a des talents incroyables dans le reste de la province et on veut impliquer les différentes régions. Grâce aux nouvelles technologies, les acteurs de la relève contribuent à l’économie du Québec tout en restant impliqués dans leurs communautés. »

L’effacement des frontières géographiques ne signifie pas pour autant la disparition des spécificités culturelles. Si plusieurs événements internationaux du genre se déroulent entièrement en anglais, MTL connecte affiche sa différence. « L’utilisation du français demeure primordiale pour nous, car elle est une composante essentielle de l’identité et de la personnalité montréalaise », mentionne Mehdi Benboubakeur. « Rassurez-vous, on n’a pas switché au full English content », ajoute-t-il en riant.

MTL connecte, on le comprend, n’a pas fini d’étendre son influence. Solidement ancré dans sa ville d’origine, il continue d’ouvrir de nouvelles avenues à l’international.

Participer à < MTL > Connecte 2021


Ce contenu a été produit par Mishmash Studio de marques en collaboration avec l’annonceur. Les journalistes de L’actualité n’ont pas été impliqués dans la production de ce contenu.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.