Kuessipan sacré meilleur film au festival du film d’Aubagne

Sharon Fontaine Ishpatao a aussi récolté une mention spéciale pour son interprétation.

Photo fournie par Max Films Média

Le Voir est hébergé sur le site de L’actualité momentanément, le temps de reprendre ses forces. Abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram, ainsi qu’à notre infolettre pour avoir de nos nouvelles.


Le film inspiré librement de l’oeuvre de Naomi Fontaine continue de récolter des prix à l’international. Cette fois, c’est au Festival international du film d’Aubagne, qui a présenté sa programmation en ligne, COVID-19 oblige.

«Pour la justesse et l’authenticité du regard posé par la réalisatrice sur une communauté trop souvent méconnue, pour la maîtrise esthétique de la mise en scène, pour la justesse et la qualité d’interprétation des comédiens, et plus particulièrement la performance des deux actrices principales, le jury a décidé à l’unanimité de décerner le prix du meilleur long métrage à Kuessipan de Myriam Verreault», a dit le jury lors de la remise de prix virtuelle, le 4 avril dernier.

Sharon Fontaine Ishpatao a aussi récolté une mention spéciale pour son interprétation dans le rôle d’une jeune Innue. Elle a joué aux côté de Yamie Grégoire, Étienne Galloy, Cédrick Ambroise, Caroline Vachon, Mike Innu Papu McKenzie, Douglas Grégoire, Anniss Desterres et Brigitte Poupart. Le film réalisé par Myriam Verreault a été tourné dans la communauté innue de Uashat Mak Mani-Utenam, ainsi qu’à Sept-Îles.

«Kuessipan se veut à la fois une carte postale et une lettre d’amour, une ode aux filles au ventre rond qui vieillissent trop vite (mention spéciale à la touchante Yamie Grégoire) et n’ont que faire de prendre la parole pour se raconter. Elles n’en ont pas le temps, bien souvent, mais Naomi Fontaine leur prête sa plume, leur donne une voix.» avait écrit notre journaliste Catherine Genest dans sa critique du film.

 

Les plus populaires