Le journal de quarantaine de Matt Holubowski

Avec l’annulation de sa tournée aux États-Unis, Matt Holubowski est passé à travers les cinq étapes du deuil. Heureusement, il est maintenant plus serein devant la situation. Il nous propose une liste de près de 40 albums à écouter pendant la quarantaine! 

Photo par William Arcand

Le Voir est hébergé sur le site de L’actualité momentanément, le temps de reprendre ses forces. Abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram, ainsi qu’à notre infolettre pour avoir de nos nouvelles.


Comment gères-tu la quarantaine?

Pas mal comme la moyenne des gens je dirais. C’est une période plutôt étrange. J’ai lu un article récemment qui expliquait comment nous vivions un deuil collectif et je suis bien d’accord avec ça.

 

Dans les deux dernières semaines, j’ai vécu:

 

Le choc: «Quoi? On annule peut-être la tournée aux États-Unis?»

Le déni: «Ok les États-Unis, c’est annulé. Compréhensible, mais on va quand même pas annuler tous les spectacles à venir, c’est intense comme proposition…»

La colère: «Je viens de sortir un ‘’*******’’ album, c’est pas vrai qu’il va mourir après à peine un mois! Quel timing de marde!»

La négociation: «Ok pour avril, c’est mort, mais ça devrait aller d’ici mai et on pourra continuer la tournée.»

La dépression: «Ça remonte jusqu’en juin les spectacles annulés/reportés. Un an de travail sur un disque, la tournée vient à peine de commencer et tout tombe à l’eau. Je peux pas croire ce qui arrive, c’est terrible.»

Et puis l’acceptation: «Bon, là je sais à quoi va ressembler les prochains mois. Je pensais être en tournée, mais je suis enfermé. Je vais en profiter pour peaufiner des nouvelles versions de Weird Ones, alimenter un peu mes réseaux sociaux et écrire des nouvelles chansons. Ça pourrait être pire.»

 

Depuis que j’ai fait ce chemin, je suis pas mal plus serein. Pas moins inquiet, mais au moins plus optimiste.  

 

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir?

La réaction des gens est inspirante. L’entraide, la générosité, l’optimisme général dans la disposition des gens est palpable dans l’air. Partout on voit les gens faire leur part pour s’entraider, ne serait-ce que faire une épicerie pour des gens en besoin. Les gens semblent aussi avoir une nouvelle appréciation pour le temps et ont un moment pour contempler un renouvellement de leur vie. 

 

Le film que je regarde: Patch Adams, 1917, Zodiac, District 9, Jusqu’au déclin. La liste sera longue d’ici un mois…

 

La série télé que je regarde: Curb Your Enthusiasm, The Office, Rick and Morty.

 

L’album que j’écoute: Il y en a tellement dans les derniers jours:

Oh My God, Kevin Morby

i,i, Bon Iver

Pet Sounds, Beach Boys

Break It Yourself, Andrew Bird

All Encores, Nils Frahm

Big Red Machine, Big Red Machine

Noonday Dream, Ben Howard 

Gets Next to You, Al Green

Naked, Aliocha

Quand la nuit tombe, Louis-Jean Cormier

Since I Left You, The Avalanches

Bloom, Beach House

Hundred Acres, S. Carey

Desire, Bob Dylan

Shadows in the Night, Bob Dylan

Awaken, My Love!, Childish Gambino

More or Less, Dan Mangan

Blackstar, David Bowie

Hunky Dory, David Bowie

B-Room, Dr. Dog

Gymnopédies & Gnossiennes, Erik Satie

Singles, Future Islands

Symphony No. 3, Beth Gibbons and Polish Symphony Orchestra

Assume Form, James Blake

Swimming, Mac Miller

Ghosteen, Nick Cave and the Bad Seeds

The Bends, Radiohead

A Moon Shaped Pool, Radiohead 

Molecules, Sophie Hunger

Anima, Thom Yorke

Trust in the Life-force of the Deep Mystery, The Comet is Coming

Till Death do us Part, Cypress Hill

Soliloquy, Lou Doillon

Aporia, Sufjan Stevens

Thanks for the Dance, Leonard Cohen

Drukqs, Aphex Twin

14:59, Sugar Ray

L’appartement, Ludovic Alarie

 

Le balado que j’écoute: C’est si bon, animé par Claude Saucier

 

L’artiste que j’ai découvert: Aphex Twin, Lou Doillon, Kevin Morby

 

Le livre que je lis: The Mosquito Coast par Paul Theroux. C’est un récit à propos d’un inventeur/fermier de Massachusetts qui décide qu’il en a assez avec les États-Unis. Le capitalisme est un système qu’il considère comme néfaste et brisé. Il déménage donc au Honduras pour rebâtir une nouvelle civilisation pour lui et sa famille. 

 

L’album Weird Ones de Matt Holubowski est disponible partout. 

Les plus populaires