Le journal de quarantaine de Salomé Leclerc

Avec ses choix culturels, Salomé Leclerc cherche à s’évader et à faire entrer le soleil. 

Geneviève Bélanger

Le Voir est hébergé sur le site de L’actualité momentanément, le temps de reprendre ses forces. Abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram, ainsi qu’à notre infolettre pour avoir de nos nouvelles.


Comment gères-tu la quarantaine?

C’est un bien drôle de paradoxe. J’ai été touchée comme bien d’autres dès le début de la crise par l’annulation de mes spectacles. Se retrouver devant rien amène nécessairement des jours d’incertitude et d’angoisse. J’ai eu besoin de revenir à l’essentiel;  j’ai un toit et je me sens en sécurité. Ça ira. Je suis privilégiée, j’ai cette chance que d’autres n’ont pas. 

Qu’est-ce qui te donne de l’espoir?

Les gestes d’entraide et de solidarité dont on est témoin ces jours-ci. Il y aura un avant et un après et j’ose espérer que ce beau restera. Oh! Et de voir des ados jogger avec leurs parents (même s’ils s’obstinent au coin des rues pour la direction à prendre), il y a quelque chose d’inspirant là-dedans.

La série télé que je regarde: J’ai écouté dernièrement La course folle, série documentaire sur les pêcheurs de homards des Iles-de-la-Madeleine (c’est disponible sur le site de Télé-Québec). On passe au travers sans s’en rendre compte. Pour ceux qui ont besoin d’horizon en ces jours d’espace limité.

Sinon, je viens de commencer la série C’est comme ça que je t’aime sur l’extra de tou.tv. Je l’ai sans doute déjà terminée à l’heure qu’il est. C’est bon!

L’artiste que j’écoute: Ibrahim Ferrer. Il fait soudainement soleil quand il chante. 

Le balado que j’écoute: 3.7 planètes de François Bellefeuille. L’homme et sa sensibilité m’inspirent autant que l’humoriste. Ça me donne le goût de le voir en spectacle.

L’artiste que j’ai découvert: J’ai récemment découvert Robert Johnson par la radio. Ça m’éloigne complètement de mes repères et ça fait du bien! Dans le même ordre d’idée, Mississippi John Hurt est une autre belle découverte.

Le livre que je lis: La fatigue des fruits par Jean-Christophe Réhel. Juste magnifique.

Suivez Salomé Leclerc sur Facebook et sur Instagram.

Les plus populaires