Les clips qu’on a aimés cette semaine

Avec Evelyne Brochu, Pottery, Nobro, Dana Gavanski, Philémon Cimon et plus. 

Le Voir est hébergé sur le site de L’actualité momentanément, le temps de reprendre ses forces. Abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram, ainsi qu’à notre infolettre pour avoir de nos nouvelles.


Concert intime au Studio B12
Evelyne Brochu

On triche ici, car ce n’est pas vraiment un nouveau clip d’Evelyne Brochu. Dans cette session live filmée l’année dernière, l’actrice devenue chanteuse interprète quatre chansons de son album Objets perdus. Le duo Bien à vous s’est occupé de la réalisation, et comme d’habitude, le résultat est remplis de douceur et de délicatesse.

Hot Like Jungle
Pottery

Pottery est un groupe rock garage de Montréal qui attire la curiosité. Très actifs sur la scène internationale, récoltant au passage des mentions dans le New York Times, Stereogum et The FADER, entre autres, les membres se préparent à lancer un nouvel album, Welcome To Bobby’s Motel, à la fin juin. On doit les illustrations au trait gras du clip à Paul Jacobs, le batteur du groupe.

Don’t Die
Nobro

S’il y a un autre band de rock de Montréal à surveiller, c’est bien Nobro. Les musiciennes ont fait paraître cette semaine le EP Sick Hustle. Pour la pièce Don’t Die, on a droit à un clip peuplé de démons et de fantômes en dessins animés, et surtout à une bonne dose de rock efficace.

Good Instead of Bad
Dana Gavanski

La chanteuse montréalaise vient tout juste de sortir un premier album, Yesterday is Gone. On se transporte en Croatie sous un soleil de fin de journée d’été pour le clip de Good Instead of Bad. La pop aérienne et intelligente de Dana Gavanski est définitivement à découvrir.

Tu m’as mis au monde
Philémon Cimon

Dernièrement, on a surtout entendu Philémon Cimon parler de #musiquebleue, son initiative pour soutenir la musique locale. Il revient en musique avec Tu m’as mis au monde, une chanson planante et mélancolique. Le clip réalisé par Amaryllis Tremblay présente les proches de l’artiste, dans un très joli portrait de l’enfance.

Gimme Love
Joji

Le clip viral (4,5 millions de vues en deux jours) de Joji se divise en deux parties, comme la chanson. D’abord, un montage très, très serré qui fait écho à ce cher Michael Scott: «Pour la vidéo et la chanson, je me suis inspiré de cette citation de The Office… Ils disent quelque chose comme, ‘‘I wish we knew when we were living in the good old days instead of finding out later’», a dit Joji, en entrevue à Billboard. Le rythme change complètement pour la seconde moitié: on quitte la frénésie du quotidien pour explorer l’espace, tout en douceur.

Call My Phone Thinking I’m Doing Nothing Better
The Streets, Tame Impala

Pendant la distanciation sociale, on appelle ses amis au téléphone. The Streets, lui, attend que le ligne se libère pour utiliser le sien. Cette drôle de collaboration entre le rappeur anglais Mike Skinner et Tame Impala s’est orchestrée juste avant la fermeture des frontières. Le clip a été tourné à L.A. ainsi que dans une station de ski en Suisse.